Menu

Conférence Nationale Extraordinaire du CNJ-Mali à Ségou: Souleymane Satigui Sidibé confirmé au poste du Président de la faitière

Partger cet article

Dans le cadre de la Conférence Nationale Extraordinaire du Conseil National de la Jeunesse du Mali (CNJ-Mali), les jeunes de toutes les localités de notre pays se sont retrouvés les 02 et 03 Décembre 2017 au Gouvernorat de Ségou, sous le signe de l’entente et de la réconciliation. La cérémonie d’ouverture s’est tenue sous la présidence du chef de cabinet du Ministère de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, M. Cheick Coulibaly. Il était entouré par le président par intérim du CNJ-Mali, M. Souleymane Satigui Sidibé, le facilitateur, M. Alkeïdi Touré, l’ancien président du CNJ-Mali, M. Abdoulaye Touré, le Maire de la Commune Urbaine de Ségou. Pour la circonstance, la présidence de M. Souleymane Satigui Sidibé a été confirmée. Il assurera la présidence jusqu’au congrès. Les vice-présidents sont montés par ordre croissant.

A l’entame de ses propos, le Maire de la Commune Urbaine de Ségou a souhaité que cette rencontre soit une conférence d’apaisement et d’entente. Il a insisté sur la cohésion et la communion au sein de la jeunesse pour le développement souhaité. Le président par intérim du CNJ-Mali, Souleymane Satigui Sidibé a signalé que la question principale que se posent les jeunes, suite à toutes ces crises à travers la faitière des jeunes, est de savoir si l’avenir de la jeunesse peut être encore source d’espérance. Selon M. Sidibé, la réponse à cette question légitime doit être d’apporter une cinglante riposte à la fatalité. Il estime que les anciens ont légué une faitière dont les poutres sont suffisamment enracinées pour ne pas résister aux effets d’une simple démission. Il a expliqué que cela s’explique par le fait que le Conseil National de la Jeunesse est le fruit de beaucoup d’efforts, d’engagements, d’abnégations, de sacrifices de la part des ainés. A ses dires, l’épanouissement des jeunes dépend d’une multitude d’actions et d’initiatives qui se trouvent disperser dans de nombreux Départements et services de l’Etat. C’est pourquoi, il a rappelé que le rôle des jeunes leaders du CNJ-Mali sera de mobiliser dans l’union, toutes les initiatives de jeunes et de leur conférer une cohérence et une efficacité indispensable pour l’émergence d’une jeunesse active citoyenne consciencieuse des enjeux et connectés à la marche du monde d’aujourd’hui. Selon lui, c’est cette conviction qui justifie cette conférence extraordinaire de Ségou pour resserrer les rangs afin de ne pas rater le tournant intergénérationnel. M. Sidibé pense que l’unité de la jeunesse de la République du Mali ne se décrète pas. « Je dirais même qu’elle ne s’impose pas. L’unité n’est que la conséquence d’un état d’esprit, d’une volonté de vivre ensemble, de la certitude qu’auront tous les membres de notre famille qu’ils seront considérés dans leur personne comme dans leurs convictions. Le moment est venu de faire le deuil des divergences pour tourner enfin les regards vers l’avenir. J’invite les jeunes à saisir à bras le corps tout espoir d’entente, aussi mince soit-il, pour le faire grandir chaque jour et le transformer résolument en espérance de lendemains meilleurs », a-t-il dit. M. Sidibé a invité ses camarades à bien éplucher tous les points inscrits à l’ordre du jour de cette conférence nationale extraordinaire qui ont l’avantage de donner de nouvelles orientations qui permettront à ce instrument des jeunes de produire les effets escomptés, tant pour le présent que le futur. Il estime que la jeunesse n’a pas de recettes toutes faites pour bâtir la maison commune, mais constitue l’incontournable apporteur de vraies pierres, de bon ciment, de bras vaillants d’idées originales et d’énergies entrainantes afin que le chantier ne s’arrête pas à la moindre rumeur, aux plus petits tumultes épidermiques, aux coutumiers retournements de veste. M. Alkeïdi Touré a précisé que  cette rencontre vise à faire en sorte que les efforts de longue lutte pour l’enfantement du Conseil National de la Jeunesse du Mali n’aille à vau-l’eau. Il a appelé ses cadets à devenir des ambassadeurs de la transformation de la jeunesse, à porter à travers le monde, le message d’une jeunesse plus forte, plus unie, plus ouverte. Le chef de cabinet du Ministère de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, M. Cheick Coulibaly s’est réjoui des propos d’appel à l’union qu’il a entendu de part et d’autre. Il a invité la jeunesse du Mali à une union sacrée afin de faire face aux défis auxquels notre pays est confronté aujourd’hui. Cette occasion a été une opportunité pour lui d’inviter les jeunes à tout mettre en œuvre pour barrer la route aux ennemis de la paix. A l’occasion de la cérémonie de clôture, le ministre de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, M. Amadou Koita a rappelé que l’essentiel est la cohésion, l’unité et la paix. Selon lui, ces assises de Ségou ont permis de sauvegarder l’unité au sein du CNJ-Mali. Il estime qu’unie la jeunesse résistera à toutes les œuvres. Le ministre de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne a invité les jeunes à ne pas se poignarder au dos. Il pense que désormais la jeunesse porte l’espoir du renouveau. Cette occasion a été bonne pour lui d’inviter la jeunesse à l’union sacrée autour des plus hautes autorités pour relever les défis de développement du Mali.

A.K    

Le Matinal Mali du 05 décembre 2017

Promoteur et directeur de publication du site 30minutes.net, Il est journaliste depuis septembre 2010. Il a travaillé au premier quotidien privé du Mali, Les Echos, avant d’être rédacteur web à Afribone.com. Psychologue de formation, M. Konaté est diplômé de la formation par alternance en journalisme option : presse écrite et web de l’Ecole supérieur de journalisme de Lille (ESJ-Lille).
Tel: (00223) 76 93 44 72
Mail : sory30minutes@gmail.com

Promoteur et directeur de publication du site 30minutes.net, Il est journaliste depuis septembre 2010. Il a travaillé au premier quotidien privé du Mali, Les Echos, avant d’être rédacteur web à Afribone.com. Psychologue de formation, M. Konaté est diplômé de la formation par alternance en journalisme option : presse écrite et web de l’Ecole supérieur de journalisme de Lille (ESJ-Lille).
Tel: (00223) 76 93 44 72
Mail : sory30minutes@gmail.com

No comments

Laisser un commentaire

evenements

décembre 2017
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031