Menu

LE PREMIER MINISTRE L’A PROMIS A MOPTI :  » si la présidentielle n’était pas tenue à date, personne n’aurait la base juridique pour diriger le Mali « 

Partger cet article

A la tête d’une délégation forte de sept ministres et de 15 députés, le Premier ministre Soumeylou Boubèye a réservé hier dimanche sa première sortie à la région de Mopti en proie à l’insécurité grandissante. Pour l’endiguer, le chef du gouvernement a promis des jours malheureux aux groupes terroristes.  » Si la présidentielle n’était pas tenue à date, personne n’aurait la base juridique pour diriger le Mali « , a-t-il rappelé pour  mettre fin aux supputations sur la tenue des prochaines élections générales.

Pour assurer la sécurité de la région de Mopti, le gouvernement dirigé par Soumeylou Boubèye Maiga entend sortir la grosse artillerie pour traquer les forces de la violence. « Nous avons décidé de déployer un effectif important des Forces de défense et de sécurité pour faire en sorte qu’il n’y ait pas de mètre carré qui échappe au contrôle de l’Etat », a déclaré le Premier ministre pour annoncer la couleur des actions que son gouvernement compte mener pour débarrasser la région des attaques terroristes.

Quid des élections générales ?

Le chef du gouvernement, dans sa politique de lutte, a promis de traquer les terroristes jusqu’à mettre la main sur chacun d’eux, un à un. « Nous serons intraitables avec ceux qui nous combattent », a-t-il insisté.

Malgré ce discours de fermeté, le PM n’a pas manqué d’inviter les forces du mal à renoncer à leur projet pendant qu’il est encore temps. « Nous tenterons de récupérer tous ceux qui sont récupérables. Donc c’est le moment pour chacun de choisir son camp », a-t-clarifié.

S’agissant de l’incertitude qui plane sur la tenue des élections générales à bonne date, Soumeylou Boubèye a été on ne peut plus rassurant : « Il n’y a aucune ambiguïté. Nous organiserons le premier tour de la présidentielle le 29 juillet », a encore promis le Premier ministre, ajoutant que si cette élection n’était pas tenue à date personne n’aurait la base juridique pour diriger le Mali. Cette visite du Premier ministre a été fortement appréciée par les forces vives.

Oumar B. Sidibé, de retour de Mopti

L’Indicateur du Renouveau du 12 février 2018

Promoteur et directeur de publication du site 30minutes.net, Il est journaliste depuis septembre 2010. Il a travaillé au premier quotidien privé du Mali, Les Echos, avant d’être rédacteur web à Afribone.com. Psychologue de formation, M. Konaté est diplômé de la formation par alternance en journalisme option : presse écrite et web de l’Ecole supérieur de journalisme de Lille (ESJ-Lille).
Tel: (00223) 76 93 44 72
Mail : sory30minutes@gmail.com

Promoteur et directeur de publication du site 30minutes.net, Il est journaliste depuis septembre 2010. Il a travaillé au premier quotidien privé du Mali, Les Echos, avant d’être rédacteur web à Afribone.com. Psychologue de formation, M. Konaté est diplômé de la formation par alternance en journalisme option : presse écrite et web de l’Ecole supérieur de journalisme de Lille (ESJ-Lille).
Tel: (00223) 76 93 44 72
Mail : sory30minutes@gmail.com

No comments

Laisser un commentaire

evenements

février 2018
L M M J V S D
« Jan    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728