Menu

CINQUANTENAIRE DE L’EGLISE DE MARKALA : La communion avec le ministre du Culte

Partger cet article

La Paroisse « Notre Dame du Niger » a soufflé sur ses 50 bougies, ce dimanche 11 février 2018, dans la Cité ouvrière de Markala, en présence du ministre des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Amadou Oumar Hass Diallo.

Cette célébration marque la clôture de l’année jubilaire, enclenchée le 8 janvier 2017, sous le magistère de Mgr Augustin Traoré, évêque de Ségou, a rappelé l’Abbé Fernand Coulibaly, curé de la Paroisse « Notre Dame du Niger » de Markala, à l’entame de la cérémonie consacrée audit événement.

La thématique de ce jubilé avait été déclinée par Mgr Traoré en quatre symboles : la banderole, la prière, la Bible et la bougie.

L’Eglise de Markala a plus de 80 ans, mais le cinquantenaire coïncide avec l’arrivée du premier curé, auquel ont succédé d’autres pères, dont Jean Zerbo, aujourd’hui cardinal et archevêque de Bamako, a souligné l’Abbé Coulibaly, ajoutant que la première sœur y était arrivée en 1971.

La Paroisse « Notre Dame du Niger » compte aujourd’hui 1600 fidèles contre une centaine au départ, s’est-il réjoui, avant de rendre hommage aux premiers missionnaires qui ont porté et apporté la « Bonne Nouvelle » en bravant toutes sortes de difficultés.

L’Abbé Coulibaly a également rendu hommage à toutes les communautés religieuses, notamment musulmanes, protestantes et catholiques, pour avoir rehaussé l’éclat de cette fête pour la fin du Jubilé, ici à Markala, en y associant les plus hautes autorités du pays pour leur contribution et leur soutien à l’agrandissement la Paroisse NDN.

Il est du devoir de l’Etat et des plus hautes autorités de notre pays d’accompagner et de soutenir les communautés religieuses, toutes confessions confondues, pour leur contribution de qualité et à hauteur de souhait à la stabilité, à la paix et à la cohésion sociale dans notre grand Mali, a acquiescé le ministre des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Amadou Oumar Hass Diallo, en lien avec notre perception et notre conception de la laïcité : choix personnel et autonome ; égalité de traitement ; esprit de citoyenneté et de fraternité par-delà les choix confessionnels, etc.

« Nous sommes délivrés dans la plénitude de notre personnalité », a-t-il prêché, en référence à la thématique même du Jubilé qu’il a qualifié de « libératoire », avant de souhaiter que la lumière des bougies ne s’éteigne point pour continuer à illuminer nos cœurs et nos pensées pieuses.

Source : Ccom/Marc

L’Indicateur du Renouveau du 14 février 2018

Promoteur et directeur de publication du site 30minutes.net, Il est journaliste depuis septembre 2010. Il a travaillé au premier quotidien privé du Mali, Les Echos, avant d’être rédacteur web à Afribone.com. Psychologue de formation, M. Konaté est diplômé de la formation par alternance en journalisme option : presse écrite et web de l’Ecole supérieur de journalisme de Lille (ESJ-Lille).
Tel: (00223) 76 93 44 72
Mail : sory30minutes@gmail.com

Promoteur et directeur de publication du site 30minutes.net, Il est journaliste depuis septembre 2010. Il a travaillé au premier quotidien privé du Mali, Les Echos, avant d’être rédacteur web à Afribone.com. Psychologue de formation, M. Konaté est diplômé de la formation par alternance en journalisme option : presse écrite et web de l’Ecole supérieur de journalisme de Lille (ESJ-Lille).
Tel: (00223) 76 93 44 72
Mail : sory30minutes@gmail.com

No comments

Laisser un commentaire

evenements

février 2018
L M M J V S D
« Jan    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728