Menu

ATHLETISME : Les entraineurs de niveau 1 à la cherche d’une bonne base

Partager :

Dans le cadre du renforcement de capacité des cadres sportifs de l’athlétisme, la fédération de ladite discipline organise du lundi 10 au vendredi 21 septembre 2018 son second stage de formation et de certification des entraîneurs (SFCE) de niveau I/IAAF nouvelle formule. L’ouverture officielle de ce stage a eu lieu, hier lundi, 10 septembre, au stade du 26 mars, elle a été présidée par la représente du directeur national des sports et de l’éducation physique, Mme Niagalé Traoré, directrice générale du Stade du 26 Mars.

 

Durant 12 jours, 24 stagiaires venant de toutes les ligues du Mali vont apprendre en théorie et en pratique spécifique chacune des épreuves de l’athlétisme. Huitième du genre et deuxième du niveau I/IAAF nouvelle formule, la particularité de la présente session est que les supports de communication sont en version électronique.

Selon la première responsable de la fédération malienne d’athlétisme, Sangaré Aminata Kéita, cette session est une opportunité que tous les stagiaires doivent saisir pour améliorer leur savoir-faire dans la discipline.

Quant à l’expert de l’IAAF, Dramane Coulibaly, cette session qui intervient dans la cadre du développement global de l’athlétisme, est le niveau qui s’étend sur quatre niveaux contre cinq ou six dans le passé. Chaque étape d’évaluation donne naissance à deux possibilités. Il s’agit de la possibilité d’avoir le niveau requis et celle d’avoir l’ouverture vers le niveau suivant.

Pour lui, cette formation de niveau 1 est le premier maillon de la chaine des entraîneurs de l’IAAF. « Un entraineur de niveau 1 est l’homme à tout faire », précise M. Coulibaly. C’est à partir de ce niveau que les stagiaires pourront acquérir les bases du développement de la discipline. « Pour une bonne carrière, il faut avoir une bonne base », est-il  convaincu.

Comme toutes les sessions précédentes, la présente également sera encadrée par l’ancien directeur national des sports et de l’éducation physique, Dramane Coulibaly, l’expert de l’IAAF. Il sera assisté par Ousmane Faye, académicien des Sprint/Haie et conférencier de l’IAAF de niveau II.

Cette session a pu se tenir grâce du soutien du Comité national olympique et sportif du Mali (CNOSM).

Bintou Danioko     

L’Indicateur du renouveau du 12 septembre 2018