Menu

Championnat d’Afrique des nations de bras de fer sportif: Le Mali s’empare de la 2e place derrière le Ghana

Partager :

Le Mali se classe 2e derrière le Ghana (pays hôte) avec 12 médailles dont 8 en or et 4 en argent. Des médailles remportées par 06 athlètes engagés. Le Mali a été désigné meilleure équipe et le prince du groupe Mahamadou Kouré-Kama dit Pididi a été désigné meilleur combattant, vainqueur des deux bras -droit et gauche- en 8 matchs sans défaite, avec une  seule petite faute. C’était à Accra au Ghana lors du championnat d’Afrique des nations de bras de fer sportif du 26 au 29 juillet 2018.

 

Les athlètes maliens étaient les chouchous du public, toujours à la hauteur malgré l’arbitrage très contestable contre l’équipe malienne. Le coaching très appréciable de Bekaye Diawara fut très important dans la gestion des matchs. Les poulains de Daouda N’Diaye dit Barclay ont honoré le drapeau malien dans une salle surchauffée du National Stadium d’Accra.

La première place fut occupée par le Ghana (pays hôte) avec 88 médailles dont 31 en or, 32 en argent et 25 en bronze avec 60 athlètes engagés dans plus de 30 catégories (hommes, dames, et les handicapés). Le Ghana a réussi le défi de l’organisation et l’Armwrestling fédération of Africa (AFA) (confédération africaine de bras de fer sportif) a remis le flambeau de la 10e édition, prévue en 2019 au Mali, à Daouda N’Diaye (le responsable de la délégation malienne), à travers le président de la fédération ghanéenne de bras de fer sportif, Charles Abissy.

Classement général

Le Ghana occupe la 1ère place avec 31 médailles (or), 32 en argent, et 25 en bronze, soit un total de 88 médailles. Le Mali se classe 2e avec 12 médailles dont 8 en or et 4 en argent. La 3e place revient au Nigéria avec 14 médailles dont 6 en or, 6 en argent et 2 en bronze. L’Égypte, avec 4 médailles dont 2 en or, une en argent et une autre en bronze, se classe 4e. Le Togo est 5e avec 6 médailles dont 1 en  or, 2 en argent et 3 (bronze). Le Cameroun se classe 6e  avec 2 médailles dont 1 en or, 1 en argent.

La délégation du Ghana était composée de 60 athlètes. Celle du Nigéria, 10 athlètes. Le Mali était au Ghana avec 06 athlètes. Le Togo y était avec 4 athlètes. Si l’Égypte y était avec 02 athlètes, le Cameroun est parti au Ghana avec 01 seul athlète. Ils étaient six (6) pays à participer à cette 9e  édition qui s’est déroulée du 26 au 29 juillet 2018 à Accra.

 Les combattants et leurs médailles

Le double champion bras droit et gauche Mahamadou Kourekama dit Pididi avec ses 70 kg. Yacouba Barro dit Balote qui pèse 85 kg est aussi le double vainqueur bras droit et gauche ; Dramane Kanté, faute d’adversaire, remporte les 2 médailles en or. Avec ses 75kg, Yacouba Konté remporte une médaille en or et une en argent. Le poids lourd (plus de 110kg) Cheick O. Diallo dit Danger remporte une médaille en or et une en argent. L’entraîneur Bekaye Diawara a, de son côté, obtenu la médaille d’argent.

Ousmane Traoré dit Man   

Le Soleil Hebdo du 02 août 2018 

Articles Récents