Menu

Commune de Kalabancoro: Le Maire sortant Issa BocarBallo passe de 5 à 6 conseillers mais ne gagne toujours pas la Mairie

Partger cet article

Le contentieux électoral dans la commune de Kalabancoro vient de prendre une autre tournure. Un nouvel Arrêt de la Section Administrative de la Cour Suprême rendu le mardi 11 juillet 2017,vient de donner un nouveau résultat qui donne un conseiller de plus au Maire sortant, Issa BocarBallo qui passe ainsi de 5 à 6 conseillers. Ce qui fait qu’il est désormais  en égalité avec le RPM en termes deconseillers mais avec une différence de voix.

L’on peutmaintenant dire que la course pour la Mairie de Kalabancoro vient d’arriver à son terme. Le Maire sortant Issa BocarBallo qui n’a pas digéré sa défaite aux élections communales du 20 novembre 2016 dans la commune de Kalabancoro a tenté plusieurs voix de recours contre l’Arrêt de la Cour Suprême qui l’avait classé 3ème avec 5 conseillers.

Cet arrêt du jeudi 16 mars 2017 de la Cour Suprême avait annulé les opérations électorales des bureaux N°1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 et 8 du Centre de Gouana et N°1,2,3 et 4 du Centre de Sabalibougou-Est. Donnant ainsi les résultats suivants : Liste RPM : 06 sièges pour 1.605 suffrages obtenus, liste PRVM FASOKO : 06 sièges dont 1.416 suffrages obtenus, liste CNID FYT : 05 sièges pour 1.312 suffrages obtenus, liste URD : 05 sièges dont 1.119 suffrages, liste REDD: 04 sièges pour 1.043 suffrages obtenus, liste MPR: 04 sièges pour 1.021 suffrages, liste Indépendant YEREKO FASO KANU : 04 sièges pour 952 suffrages obtenus, liste Indépendant SIGIDAW YELEN : 3 sièges pour 904 suffrages obtenus. C’est en fonction de ces résultats que le nouveau Maire et ses 5 Adjoints ont été installés le 28 avril dernier par le Préfet de Kati en l’absence du Maire sortant qui a contesté ces résultats de la Cour Suprême. Avant de  bouder la  cérémonie de passation de pouvoir.

L’on peut dire que son courage a un peu porté fruit car un nouvel Arrêt de la Section Administrative de la même Cour en date du mardi 11 juillet 2017 vient d’apporter un changement dans les résultats pour rectification d’erreurs matérielles. Avec ce nouvel Arrêt, le parti du Maire sortant (CNID-FYT), obtient un conseiller de plus. Soit 6 conseillers en égalité avec le RPM (6 conseillers également) mais avec une différence de voix. Ce qui laisse la Mairie toujours entre les mains du RPM.  Avec cet arrêt aussi, le PRVM perd 2 conseillers (de 6 à 4), l’URD garde ses 5 conseillers, les listes REDD, Indépendant YEREKO FASO KANU et MPR conservent chacune leurs 4 conseillers. L’Indépendant SiguidawYeleen de Abdoulaye Baba Touré passe de 3 à 4 conseillers.

Lors de la passation de service le 28 avril dernier, le Préfet de Kati Sadio Keita avait indiqué que le Maire sortant Issa BocarBallo a tenté plusieurs voies de recours contre l’Arrêt de la Cour Suprême qui ont été rejetées conformément à la Loi organique de 2016 portant contentieux électoral. Selon lui, le Maire sortant Balloa été induit en erreur par ses avocats pour lui soutirer de l’argent car sachant bien l’existence de cette disposition de la Loi organique en matière de contentieux électoral. Même s’il n’a pas réussi à gagner la Mairie tel qu’il le souhaitait, le Maire sortant, Issa BocarBallo a néanmoins réussi à obtenir un conseiller de plus. Car il y’aurait eu des erreurs de calcul de voix lors de l’annulation des opérations électorales des bureaux N°1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 et 8 du Centre de Gouana. D’où cette rectification par la Cour Suprême.

M.Dolo

Le Tjikan du 14 juillet 2014

 

No comments

Laisser un commentaire

Facebook

Video du jour

evenements

septembre 2017
L M M J V S D
« Août    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930