Menu

CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES:La délégation de l’UE au Mali visite la centrale hybride de N’Tjiba

Partger cet article

A l’occasion de sa Semaine sur les changements climatiques, la délégation de l’UE au Mali a visité hier jeudi 29 juin 2017 la centrale hybride de la Commune rurale de N’Tjiba avec une production de 50 Kw et procédé au reboisement en signe de lutte contre  les changements climatiques.

Situé à une centaine de kilomètre de la capitale, la commune rurale de N’Tjiba  a accueilli une forte délégation de l’Union européenne conduite par Mme Cécile Tassin-Pelzer, chef de coopération. Cette visite rentre  dans le cadre de la Semaine européenne sur les changements climatiques avec comme thème : «aidons le climat, protégeons nos forêts, optons pour les énergies renouvelables». Elle a permis à la délégation de visiter la centrale énergétique hybride et mesurer l’engagement de la population malienne dans le domaine de la lutte contre les changements climatiques. Le réseau installé à N’Tjiba est basé sur une mini-centrale photovoltaïque d’une puissance installée de 50 kWc couplée à un générateur diesel de 30 KVA. A ce jour 135 connexions au réseau alimentent en électricité des ménages, des boutiques et des centres sociaux (cliniques, écoles, radios…). La réalisation de cette centrale a également permis la mise en place d’un éclairage public facilitant  la vie nocturne et améliorant la sécurité de la population. Il est cofinancé par la commune de N’Tjiba, l’opérateur de la centrale (Access SA) et le programme «Energising Development» (un programme multi-bailleurs auquel participent 4 pays européens (Pays-Bas, Allemagne, Royaume Unis et Suède). Il s’agit, à la fois, d’un bon exemple d’appui européen dans la mise en œuvre de la Contribution déterminée au niveau national, mais surtout d’un modèle d’engagement dynamique des communes dans le développement durable et l’intérêt des citoyens.

Selon Sékou Diallo, maire de la Commune rurale de N’Tjiba : « Avant la réalisation de la centrale hybride à  Faladié, la population n’avait pas accès à l’électricité  sauf avec quelques kits solaires individuels pour certains ménages et le vol était très fréquent dans le village à cause de manque d’éclairage public. Aujourd’hui, la majorité de la population de Faladié a accès à la lumière, à l’eau glacée, dort sous les ventilateurs, nos artisans et nos commerçants ont de l’énergie pendant de bonnes heures de la journée et les vols nocturnes ont beaucoup diminué ». Il a au nom de la commune salué les efforts de l’Union Européenne en faveur de leur localité et profité de l’occasion pour inviter l’UE à soutenir davantage les initiatives de la Commune de N’Tjiba avec  ses 26 730 habitants.

Pour Mme Cécile Tassin-Pelzer, chef de coopération de la délégation de l’UE,  «l’électrification rurale est une priorité pour le développement des communes et en même temps, le choix d’une source énergétique renouvelable est un signal, pour tous, de votre désir de protéger votre environnement et de participer à l’effort mondial de lutte contre les changements climatiques ». Elle a réitéré l’engagement de son institution à soutenir notre pays dans son combat contre les changements climatiques à travers la Contribution déterminée nationale (CDN) présenté à la COP21 à Paris. Elle a profité de cet évènement pour évoquer le 60ème anniversaire du traité de Rome, acte fondateur de l’Union européenne, signé en  1957. Ce traité a permis, de nos jours,  la réalisation de  plus de 450 programmes pour un total de plus de 2 300 milliards de FCFA. La protection des ressources naturelles et la lutte contre les changements climatiques font l’objet de programmes spécifiques, mais sont surtout intégrés de manière transversale dans l’ensemble des programmes, a ajouté Mme Cécile. Pour joindre l’utile à l’agréable, la délégation a procédé dans le village de  Faladié Kati à la plantation de 60 arbres présentant des caractéristiques différentes et adaptés aux conditions climatiques de la localité.

O.D

L’Indicateur du renouveau du 30 juin 2017

Promoteur et directeur de publication du site 30minutes.net, Il est journaliste depuis septembre 2010. Il a travaillé au premier quotidien privé du Mali, Les Echos, avant d’être rédacteur web à Afribone.com. Psychologue de formation, M. Konaté est diplômé de la formation par alternance en journalisme option : presse écrite et web de l’Ecole supérieur de journalisme de Lille (ESJ-Lille).
Tel: (00223) 76 93 44 72
Mail : sory30minutes@gmail.com

No comments

Laisser un commentaire

Video du jour

evenements

décembre 2017
L M M J V S D
« Nov    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031