Menu

Kati mission : un individu cambriole la pharmacie de son beau-frère

Partager :

Les limiers du commissariat de police du 2ème arrondissement de Kati, avec leur tête le commissaire principal Badji Coulibaly, ont procédé, dans la nuit du 26 juillet, à l’arrestation d’un cambrioleur. C’est un jeune homme évoluant dans le gardiennage. Ce jour-là, il cambriole la pharmacie de son beau-frère.

 

Dans la nuit du 24 au 25 juillet 2018, la pharmacie Danaya de Kati a été cambriolée. Le présumé coupable avait dans un premier temps réussi à soutirer une somme plus de 5 millions de nos francs.

La police a mis la main sur le présumé auteur principal du nom de S.T. qui s’apprêtait à s’enfuir avec une somme plus de 5 millions de nos francs enlevée dans la pharmacie.

Selon des sources policières, les investigations ont commencé suite à une plainte du promoteur de ladite pharmacie, dans la nuit 24 au 25 juillet, aux environs de 02 heures du matin, après que sa pharmacie eut fait l’objet d’un cambriolage.

Le commissaire principal Badji Coulibaly a alors envoyé une équipe sur place pour constater les faits. Aux dires de cette équipe, effectivement, il y avait des traces de cambriolage. Ils ont aussitôt poursuivi leurs investigations qui leur ont permis de découvrir des traces d’empreintes car le cambrioleur avait détruit le champ de vision de la caméra. Apparemment, le ou les cambrioleurs étaient des habitués du coin.

Pour le commissaire principal Badji Coulibaly, son équipe a jugé nécessaire d’interpeller les gardiens de la pharmacie et au cours des interrogatoires, un d’eux a déclaré qu’il y avait un autre sur le lieu, un certain S.T. Suite à cette dénonciation, la victime a avoué que le présumé coupable est son beau-frère.

Dans la nuit du 26 au 27 juillet, suite à une filature, quand le coupable s’apprêtait à se rendre à Bamako aux environs de 5 heures du matin, il a été aussitôt interpellé par les limiers du commissariat de police du 2ème arrondissement en possession d’un sac rouge contenant la coquette somme de 5 millions 366 mille Fcfa. Rappelons que le présumé coupable est le beau-frère du promoteur de la pharmacie Danaya de Kati.

Ousmane DIAKITE   

L’Indicateur du renouveau du 09  août 2018 

Articles Récents