Menu

Objection: Aux présidents mauritanien et tchadien !

Partager :

Les présidents Ould Abdelaziz et Deby, au sommet du G5-Sahel le 2 juillet à Nouakchott, en présence du président français, ont ironisé les autres armées du Groupe (Burkina, Mali, Niger), qualifiées de maillons faibles de la lutte contre le terrorisme. Et d’encenser les leurs.

Si les soldats tchadiens sont effectivement crédités de hauts faits d’arme, nulle part au monde on ne parle en bien de l’armée mauritanienne. Du reste, l’accalmie dans ce pays du Sahel où il n’y a jamais eu d’attaque terroriste s’explique aisément : un pacte de non-agression le lie aux forces du mal qui écument la région.

Dans son classement du 11 juillet 2017, « Global Fire Power », un site américain, met l’armée mauritanienne au bas rang des pays d’Afrique et du monde indiquant que ne vient derrière elle qu’une seule nation africaine et trois pays dans le monde. « Global Fire Power » a listé la Mauritanie 130e sur 133 pays dans le monde et 32e en Afrique sur 33 pays.

En Afrique, elle ne devance que la  Sierra Leone. L’armée malienne est classée 25e en Afrique et 117e au monde. Que le président tchadien fasse preuve de condescendance à notre égard, cela peut se comprendre, mais que le président mauritanien ose même nous toiser du regard, cela est insultant.

Somme toute, nous sommes fiers de nos FAMa, d’hier à aujourd’hui. Merci à elles pour leur contribution efficace dans la décolonisation totale de l’Afrique, dans le maintien de la paix et de la sécurité internationale ! Vive l’armée malienne !

Majid   

Le Focus du Lundi du 10 juillet 2018 

Articles Récents