Menu

PRESIDENTIELLE : Abdoulaye Diabaté et de milliers d’artistes maliens optent pour IBK

Partager :

A moins de dix jours de l’ouverture de la campagne présidentielle, l’Union des associations des artistes, des producteurs et des éditeurs du Mali (UAAPREM) et la famille d’Abdoulaye Diabaté ont animé une conférence de presse pour annoncer leur soutien au président sortant Ibrahim Boubacar Keita, candidat à sa propre succession et appeler les Maliens à voter pour lui.

 

« Nous sommes juste reconnaissant et nous voulons un meilleur avenir pour nos enfants », a déclaré Abdoulaye Diabaté, un artiste sexagénaire très adulé au Mali. Il ajoute : « avec mes enfants, mes frères et les artistes membres de l’Union, nous avons fait le choix d’une continuité constructive pour la nation ».

Selon M. Diabaté, cette décision des artistes n’est « conditionnée à aucun intérêt personnel », mais, indique-t-il, c’est pour donner la chance au Mali de poursuivre avec le développement amorcé par le président IBK. « Le Mali n’est pas que Bamako. IBK a posé des actes dans tous les domaines singulièrement dans la culture. Nous sommes fiers de son bilan et nous pouvons le dire partout et à qui veut l’entendre. C’est pourquoi nous nous battrons jusqu’au bout pour qu’il soit réélu », promet-il.

Le secrétaire général de l’Union des artistes, Mamoutou Keita a abondé dans le même sens en rappelant certains actes d’IBK. « Il a fait voter la loi sur la propriété littéraire et artistique qui est une renaissance de notre culture. Cette loi permet de mettre fin à l’injustice, l’exploitation anarchique et gratuite des œuvres de l’esprit. Elle garantit le droit d’auteur et permet aux artistes de gagner plusieurs milliards de F CFA par an », a rappelé M. Keita ajoutant que durant son quinquennat, le président a aussi mis à la disposition du cinéma malien plus de 6 milliards de F CFA. Ce n’est pas tout, reconnait le secrétaire général car, depuis son arrivé au pouvoir, IBK a contribué financièrement à la prise en charge du traitement de tous les artistes malades. « Et bientôt, nous aurons notre premier café-théâtre sur la berge du fleuve Niger à coté de l’EN-Sup. Le président à débloquer six milliards pour la construction de cette édifice ».

Pour magnifier leurs soutiens, les artistes organisent le mardi prochain un concert gratuit au Palais de la Culture qui sera retransmis en direct sur l’ORTM. De grands noms de la musique malienne comme Naini Diabaté, Nampé Sadio, Modibo Diabaté et d’autres griots du Recotrade participeront au concert.

Sory I. Konaté

30minutes.net

4 juillet 2018