Menu

PRESIDENTIELLE DU 29 JUILLET : Housseïni A. Guindo propose un programme « réaliste »

Partager :

Le candidat de la Codem et des Pur à la présidentielle du 29 juillet prochain, Housseïni Amion Guindo dit Poulo a animé ce matin à Bamako un point de presse pour décliner les grands axes de son programme. Fin stratège, il table sur le renforcement des institutions, la réduction des inégalités, le développement économique et des infrastructures, etc ; le tout soutenu par un mécanisme de mobilisation des ressources nationales ainsi que la promotion d’une bonne gouvernance.

Un programme réaliste et réalisable ? Oui, répond le candidat Housseïni A. Guindo qui, pour la deuxième fois, va à la conquête de la magistrature suprême. Ce matin, devant une cinquantaine de journalistes, il a survolé son programme de gouvernance et ses ambitions pour le Mali. Composé de quatre axes principaux, le programme du candidat des Partis unis pour la république (Pur), un regroupement politique fort de plus d’une vingtaine de partis, touche tous les domaines. L’économie, les finances, le sport, le développement des infrastructures, la promotion de la culture, le renforcement de la bonne gouvernance, l’agriculture, le développement rural ; Poulo veut, une fois à Koulouba, booster un véritable essor du pays en se basant sur tous les secteurs. Il entend rester fidèle à ses propres valeurs qui sont : républicaine, démocratique et laïque, humanisme, solidarité, panafricaniste, etc.

Le citoyen et la restauration de la confiance au cœur de son programme

Au regard de la crise de confiance entre la classe politique et le peuple en général, il s’engage à bâtir une administration publique efficace, efficiente, transparente et redevable en réduisant substantiellement le train de vie de l’Etat et instituant un mécanisme de contrôle citoyen de la gouvernance. Aussi,  il prévoit de renforcer et rationaliser les mécanismes de contrôle existants impliquant une société civile forte et responsable à travers l’élaboration d’un livre blanc sur les mécanismes de contrôle et de passations de marchés publics.

Par rapport à la justice, Poulo envisage de rétablir la confiance entre la justice et le peuple basée sur les droits humains adaptés au contexte du Mali dans le respect des normes internationales en promouvant une distribution saine de cette justice.

« Nous allons construire un système judiciaire accessible, crédible, prenant en compte les valeurs sociétales du Mali, développer la coopération judiciaire sous régionale et africaine, participer à l’amélioration du système judiciaire et des droits humains internationaux et promouvoir les droits humains et des peuples », a-t-il dévoilé. Ce n’est pas tout, il a des stratégies pour la diplomatie et les migrations, l’éducation, la formation, la lutte contre l’alphabétisation, l’emploi, la lutte contre les inégalités sociales, la santé, la nutrition, la défense, la sécurité et la lutte contre le terrorisme international, la paix et la cohésion sociale, etc.

Selon M. Guindo, dont la candidature a été validée par la Cour constitutionnelle, son programme de gouvernement s’intitule : « Croire au Mali et au Peuple ». Il précise : « Ceci est un engagement de notre part pour redonner confiance aux maliens et aux maliennes en vue de bâtir un Etat-Nation prospère, mieux intégrés à l’Afrique, ouvert sur le monde et basé sur les forces et potentialités du pays ». Il ajoute que ce programme se veut une différence avec d’autres projets et programmes par la prise en compte des aspirations réelles des populations maliennes et africaines à travers la connaissance diverse et profonde du pays.

Après l’ouverture officielle de la campagne présidentielle, il promet de créer d’autres espaces pour mieux débattre de ce programme.

S.I.K

30minutes.net

30 juin 2018

Articles Récents