Menu

PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS : Fisst monte en première ligne de la sécurité au travail

Partager :

Du 8 au 9 novembre prochain, la capitale malienne accueillera la 1re édition du Forum international sur la sécurité et la santé au travail.

 

La prévention des risques professionnels au cœur des exigences stratégiques des entreprises en Afrique, c’est le thème de la 1re édition du Forum international sur la sécurité et la santé au travail. Initié par le Consortium africain pour le développement durable, le forum vise à offrir une plateforme d’échange sur la question de la sécurité et de la santé au travail, un espace unique pour s’informer des nouveautés en matière de sécurité et santé au travail, rassembler des acteurs économiques souhaitant s’engager dans une démarche visant à la promotion de la maîtrise des risques en milieu professionnel et favoriser les échanges d’expériences entre les acteurs économiques.

Pour Sidi Faskoye, président du Forum, cette panoplie de questions permettra d’inscrire les secteurs professionnels dans une démarche d’amélioration continue et s’inspirer des standards internationaux de performance pour promouvoir la démarche « Qualité-Hygiène-Sécurité-Environnement ».

« La sécurité et la santé des travailleurs sont une discipline très large qui recouvre de nombreux domaines spécialisés. En d’autres termes, la sécurité et la santé des travailleurs visent tous les aspects du bien-être social, psychique et physique des travailleurs. Pour garantir la sécurité et la santé des travailleurs, les employeurs comme les salariés collaborent et participent à des programmes de santé et de sécurité, touchant à la médecine du travail, à l’hygiène industrielle, à la cybercriminalité, à la formation, à la sécurité des machines, à l’ergonomie, à la psychologie », explique le président du Forum.

Endiguer les risques professionnels

Selon lui, le domaine de la prévention des risques représente réellement un enjeu majeur au Mali et en Afrique. « Face à l’absence d’espace sur ce sujet, l’équipe d’organisation s’est donnée pour mission de réunir sur ces sujets les principaux acteurs de l’Etat, collectivités territoriales, entreprises, universitaires, professionnels du Mali, d’Afrique et du monde », dira-t-il.

C’est une occasion de mettre sur la table certaines questions qui sont reléguées au second plan. « Au Mali, la question de sécurité, santé au travail et de prévention des risques est très peu mise en évidence malgré l’importance capitale de ce sujet. Le Thème la prévention des risques professionnels au cœur des exigences stratégiques des entreprises en Afrique est un indicateur d’inviter les autorités », insiste Nanténé Cissé, présidente du comité scientifique du Forum.

« La vocation est d’engager la réflexion sur les défis sécuritaires et le développement du Sahel. Ça sera un espace de débat sur la sécurité dans les secteurs de travail. En débordant ensemble les politiques de prévention de risques de travail, il y aura un impact en vue de faire une déclaration qu’on appelle déclaration de Bamako… »

Le budget  de ce forum est fixé à environ 92 millions F CFA. La Côte d’Ivoire, le Sénégal, l’Algérie, le Maroc et la France seront les invités de cette rencontre.

Bréhima Sogoba   

L’Indicateur du renouveau du 14 septembre 2018