Menu

REOUVERTURE DE LA RADIO RENOUVEAU FM : L’URTEL opte pour la médiation

Partager :

Depuis huit jours, la radio Renouveau FM est fermée sur décision du gouverneur du district de Bamako. Les travailleurs du Groupe Renouveau et les associations professionnelles de medias multiplient les démarches auprès de la Haute autorité de la communication (Hac) du Mali et des ministères concernés (Administration territoriale et Communication) pour obtenir une réouverture rapide.

Ce matin, à l’occasion d’une conférence de presse, Bandiougou Danté, président de l’Union des radios et télévisions libres du Mali (Urtel), a fait le point de la situation. Optimiste quant à une résolution définitive et rapide de la situation, il a appelé les hommes de medias à plus de retenue et « à inscrire toutes leurs actions dans le cadre de la médiation et la légalité ». Selon M. Danté, depuis le début de l’affaire, l’Urtel a saisi la Hac qui, explique-t-il, a toujours manifesté sa disponibilité et son engagement à régler rapidement le problème.

« Les deux parties ont toujours montré qu’elles souhaitent aller à la médiation. La direction de Renouveau FM a déjà écrit au ministère de l’Administration territoriale pour demander une réouverture. Le gouverneur aussi a écrit à la Hac qui a demandé à Renouveau d’apporter ses observations par rapport à la requête du gouverneur. Ces observations ne sauraient tarder et nous espérons que la réouverture ne tardera plus ».

Il ajoute : « nous n’aurons pas à nous opposer à la décision de la Hac que conditionnera cette réouverture car, c’est l’autorité que nous avons mis en place en toute indépendance ».

Au cours de la rencontre, les représentants d’autres associations professionnelles des médias ont fait des témoignages tout en rappelant les journalistes à persévérer dans « le professionnalisme dont ils ont fait preuve au cours du processus électoral en cours ».

S.I. K.

30minutes.net

9 aout 2019

 

Articles Récents