Menu

RPM DJENNE : Me Baber Gano battu dans son fief

Partager :

Le secrétaire général du RMP, Me Baber Gano n’a visiblement pas toutes les cartes en mains à Djenné. Natif de cette ville mythique, il n’a pas pu battre l’URD ni au 1er ni au 2e tour de l’élection présidentielle. Son score a été au premier tour de 35,27 % contre 36,25 % pour l’URD et au 2e tour, le RPM s’est contenté de 47,63 % de voix contre  52,37 % pour l’URD.

La présidentielle de 2018 a la particularité d’avoir été un scrutin où des ministres du gouvernement et autres pointes du régime ont battu campagne à visage découvert pour le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita. Dans les six communes du district de Bamako de même que dans les régions et cercles, ces ministres militants ont mouillé le maillot à visage découvert sous la bannière du parti RPM ou des clubs de soutien créés pour la circonstance.

Si certains ministres ont pu tirer leurs épingles du jeu en faisant gagner IBK dans leurs localités dans les deux tours de l’élection, tel n’est pas le cas pour le secrétaire général du RPM et ministre de l’Investissement et du Secteur privé, Me Baber Gano. Au premier tour de la présidentielle, sur un suffrage de37242 voix, Soumaïla Cissé en a gagné 13499 (36,25 %) contre 13134 soit 35,27 % pour IBK. Au deuxième tour, la balance a encore penché en faveur du candidat de l’URD. Sur les 38102 suffrages exprimés, le candidat de l’URD a recueilli 19955 voix (52,37 %) contre 18147 voix, (47,63 %) pour IBK.

Militant de première heure du parti des tisserands dont il a gravi tous les échelons, il a ainsi été battu à plate couture dans son Djenné natal par l’URD de Soumaïla Cissé, à l’aller comme au retour. Le meilleur moyen de rendre service à IBK et de se montrer utile à son poste de secrétaire général de son parti était au moins de démontrer sa force politique dans sa ville natale.

h; Koné

30minutes.net

14 Août 2018