Menu

SECOND TOUR DE LA PRESIDENTIELLE : Soumaila Cissé reste confiant

Partager :

Arrivé deuxième du scrutin du 29 juillet 2018 avec 17,78% des voix contre 41,70% pour son principal challenger IBK, président sortant et candidat à sa propre succession, Soumaila Cissé reste serein. A moins de 48 heures du second tour, il appelle les maliens à opter pour lui synonyme de « stabilité et de développement ».

 

« Aucune bataille n’est gagnée d’avance, même si vous semblez faible ». Convaincu de sa victoire prochaine, le candidat de l’URD, Soumaila Cissé remobilise sa troupe avant l’assaut final. Ce matin, à l’occasion d’une rencontre tenue à son QG de campagne, il a réaffirmé son engagement pour un Mali stable, uni et prospère.

Comptant sur le soutien de ses partisans, il a appelé les Maliens à voter massivement pour lui ce dimanche. Dans ce combat, il n’ira pas seul. Le candidat de la Plateforme « Ensemble Restaurons l’espoir », soutenu par de nombreux partis politiques et associations, a reçu d’autres renforts. Il y a des candidats malheureux du 1er tour, mais aussi des « lieutenants d’autres candidats » qui ont opté pour lui.

Il s’agit notamment du candidat de l’Ardema, Dramané Dembélé, celui du MPR, Choguel Kokala Maïga, Me Mountaga Tall et l’ex-général Moussa Sinko Coulibalay. Dans le lot figure Konimba Sidibé, un grand soutien à Cheick Modibo Diarra. Il y a aussi le vice-président du Mouvement Mali Kanu (MMK), Paul Ismaël Boro qui a opté pour M. Cissé malgré le choix de son candidat, Modibo Koné.

«Aujourd’hui, chacun d’entre nous doit prendre conscience de ce que nous sommes devant un choix majeur. Et donc claire qui engage notre avenir proche et celui de nos enfants. Continué sur la voix de ceux qui avaient la lourde responsabilité de présider aux destinées de notre pays nous précipiterait davantage dans le chaos et l’abime. Toute chose que je ne puisse l’accepter en votre nom. C’est pourquoi, je vous propose de vous engager avec moi pour reconstruire le tissu social de notre nation déchirée, rebâtir l’Etat sur des bases juste et solidaire afin d’engagement solidement notre pays, le Mali, sur la voie du redressement, de la stabilité et de la paix. Je me donne donc 5 ans pour reconstruire, développer et apaiser notre Mali et préparer les générations nouvelles à y participer avec leur talent et leur esprit citoyenne », a-t-il indiqué.

Mohamed Doumbia

Nafi Konta

(Stagiaires)

10 août 2018

Articles Récents