Les finalistes de la troisième édition de la Coupe Baba Cissouma ont reçu des maillots jeudi 3 janvier 2019 au siège du journal « Match ». Cette donation est l’œuvre du parrain de cette édition, le mécène Oumar Daff, vice-président du Stade malien de Bamako.

La finale de la 3e édition de la Coupe Baba Cissouma est prévue pour samedi 5 janvier 2019 sur le terrain Sofa de Lafiabougou, en Commune IV du district de Bamako. Elle opposera le FC Barça de Lafiabougou au FC Sion de Taliko. Pour joindre l’utile à l’agréable et permettre aux finalistes de savourer leur qualification, les organisateurs du tournoi avec le soutien du parrain de cette année, ont offert des jeux de maillots, des chaussettes et des ballons aux finalistes.

La remise a fait l’objet d’une cérémonie sobre tenue au siège du journal de Baba Cissouma.  Selon Ladji Adama Koné, le président de la commission d’organisation, cette compétition vise à rendre hommage à M. Cissouma qui, rappelle-t-il, est aussi son oncle. « Baba Cissouma a sacrifié toute sa vie pour le sport malien en général et en particulier le football. Donc, nous avons initié cette compétition pour lui rendre un vibrant hommage en guise de reconnaissance à son engagement pour le développement de ce sport au Mali », a déclaré M. Koné.

Le parrain de l’évènement, Oumar Daff, a invité les supporteurs et les amateurs du sport roi à accompagner l’évènement. Car, dit-il, tous les dirigeants sportifs du Mali doivent promouvoir une telle initiative pour la paix et la cohésion sociale entre les jeunes.

« Désormais, je m’engage à parrainer toutes les éditions futures de la Coupe Baba Cissouma en Commune IV du district Bamako et même ailleurs, si le bon Dieu me donne l’âge et les moyens financiers nécessaires. Chaque année, nous allons faire encore un peu plus mieux que l’année précédente », a promis l’opérateur économique.

Les représentants des bénéficiaires, Wapa Dieudonné Mounkoro du FC Barça et Noumary Keita dit Totti du FC Sion ont salué le mérite de la commission d’organisation, avant de promettre un bon match dans le fair-play.  

Hamissa Konaté

30minutes.net

3 janvier 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît