Propulsé à la tête de l’Assemblée permanente des chambres de l’agriculture du Mali (Apcam),Bakary Togola ne fait plus dans la dentelle. Aux premières loges pour soutenir Amadou Toumani Touré au pouvoir, le paysan en chef (qui n’est pas forcément le plus brave des paysans) n’a pas eu assez de difficultés pour se faire une place dans le giron des différentes autorités. Inamovible, M. Togola sait bien se défendre et manie avec dextérité la langue qui fâche le plus souvent. Au vitriol, ses différentes sorties laissent carrément l’opinion pantoise tant ses insinuations et ses propos sont outrageux.

De sa phrase célèbre où il a tenté de jouer avec l’intégrité territoriale du Mali en passant par ses assertions qui parlent des morts, Bakary Togola cible son auditoire et son audience. Depuis quelques jours, le président de l’Apcam, converti militant du parti présidentiel, le RPM, occupe la une de l’actualité nationale pour avoir demandé au Premier ministre de donner à « manger » aux acteurs de l’opposition pour qu’ils se taisent pour de bon.

Drôle de manière de faire la politique, celle qui consiste à privilégier le ventre.Malheureusement, c’est ce que Bakary Togola a choisi indéfiniment.

DAK   

L’Indicateur du renouveau du 30 Novembre 2018

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît