Très dure fin d’année pour moi. Pour la famille et pour l’Afrique. Seydou Badian Kouyaté s’en est allé à presque 91 ans.

L’un des pères de l’indépendance du Mali, ministre à 28 ans, membre fondateur du RDA,  auteur de « Sous l’Orage » et de l’hymne national du Mali, conseiller entre autres du roi Hassan II, ce médecin, écrivain et homme politique est celui qui m’a élevée avec des principes et des valeurs qui ont forgé ma personnalité.

J’ai connu par lui une grande partie de l’Afrique et du monde  alors qu’il était en exil pendant la dictature de Moussa Traoré après avoir passé 7 ans en prison dans le désert.

Papa, je suis heureuse que tu te sois éteint sur la terre qui t’as vu naître toi qui, pendant ton exil, me demandais de rapatrier ton corps au Mali s’il t’arrivait quelque chose. C’était dans les années 1980.

Ta longévité exceptionnelle t’as permis de repartir chez toi.

J’ai plus de souvenirs avec toi qu’avec n’importe quel autre parent.

Dors en paix Papa !

Sadio Kanté, Journaliste

Paris, France


Bibliographie

‪‪2007 : La saison des pièges

1977 : Noces sacrées

1976 : Le sang des masques

1965 : Les dirigeants africains face à leurs peuples

1957 : Sous l’Orage suivi de la mort de Chaka

Le Focus du lundi 7 janvier 2018

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît