La 4G de l’opérateur de téléphonie mobile Malitel est une grosse déception pour les clients qui se plaignent toujours. Le géant aux pieds d’argile s’est empressé de lancer la 4G alors que ses clients n’arrivent pas à avoir un service digne d’une bonne 3G. La déception est si grande que tous les internautes se tournent vers d’autres opérateurs au détriment de l’entreprise qui s’est toujours fait coiffer au poteau par la concurrence.

En plus de la mauvaise connexion livrée par Malitel, la durée des bonus vendus à grand renfort de publicité n’est pas bénéfique aux clients qui sont prématurément sevrés de connexion. Beaucoup de clients déçus estiment que les promotions ne sont que de la poudre

aux yeux et que Malitel devrait donner des explications pour apaiser la colère de ceux qui ont été floués par les fosses promesses de biens.

Hormis quelques quartiers de Bamako la fameuse 4G de Malitel n’existe pas dans plusieurs localités à moins de 60 kilomètres de la ville. La situation est dramatique dans les capitales régionales et les villes moyennes situées à des centaines de kilomètres de la capitale. Pourtant, les responsables de l’entreprise ont clamé que la bonne connexion est disponible partout dans une publicité mensongère sur la 4G.

Et les gens ont malheureusement cru à ce tapage et leur surprise a été grande en changeant leurs puces en 4G sans obtenir le miracle vanté par Malitel. Avec la 4G, la connexion file comme une boule de neige. Le drame est que le client  qui n’est pas respecté par le service client est renvoyé comme un malpropre lorsqu’il se plaint. Quand il est chanceux, il s’en sort avec des questions du genre : vous logez dans quel quartier ? Êtes-vous proche d’une antenne Malitel?

Pourtant, Malitel aurait pu mieux faire que d’autres opérateurs de téléphonie mobile qui sont venus la trouver sur le marché malien. L’entreprise qui se targue d’être le premier opérateur de téléphonie mobile au Mali fournit une connexion moins fiable que celle de ses deux concurrents dont l’un est venu sur le marché il y a moins de deux ans, mais qui commence à donner satisfaction.

Le dernier né n’a pas fini d’installer ses pylônes mais la connexion qu’il livre aux clients est mieux appréciée. Malitel n’arrive pas tout simplement à s’adapter aux besoins de la clientèle qui aurait d’abord aimé obtenir un bon service 3G avant le passage forcé vers la 4G sur la base de fausses promesses sur la qualité du nouveau produit.

Le déphasage de Malitel n’est pas surprenant au regard de l’histoire de cette entreprise qui a longtemps été incapable de vendre des puces abordables aux Maliens. Il a fallu l’arrivée de la concurrence pour que le premier opérateur de téléphonie soit obligé de casser ses prix pour ne pas déposer le bilan. Ainsi, une certaine baisse des tarifs de la communication et des accessoires comme la puce et le service internet  a été possible.

Il faudra alors attendre que la concurrence amène un bon service dans les régions et dans certaines parties de la capitale pour que Malitel se remette en cause. La seule chose que les Maliens semblent aimer chez l’opérateur en ce moment est le coût de la communication qui est moins critiquée en comparaison à d’autres opérateurs de téléphonie de la place.

Abdourahmane Doucouré

La Sirène du 11 février 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît