Le ministère des Affaires religieuses et du Culte a abrité, ce mardi 12 février 2019, une cérémonie de décoration des leaders religieux, musulmans comme chrétiens, présidée par le ministre Thierno Amadou Omar Hass Diallo. Il avait à ses côtés le Grand chancelier des ordres nationaux, le général Amadou Sagafourou Guèye et le Secrétaire général dudit département,  Ahmed Mohamed Yahya.

Les récipiendaires sont au nombre de 15 personnes, dont 5 Chevaliers et 10 médaillés du Mérite national avec « Effigie Abeille ».

Les 5 Chevaliers, parmi lesquels l’on peut citer Cheick Soufi Bilal Haïdara et Mahamadou Haïdara dit Chouala Bayaya, tous deux leaders spirituels, ont été élevés au rang de Chevaliers de l’ordre nation par le ministre Diallo.

Le ministre des Affaires religieuses et du Culte a également décoré la Sœur Jeanine Traoré et Sirakoro dit Sir Mathieu Fané, tous deux médaillés du Mérite national avec « Effigie Abeille ».

L’honneur est revenu au général Amadou Sagafourou Guèye, Grand Chancelier des Ordres nationaux, d’accrocher la médaille sur les poitrines des autres récipiendaires du Mérite national ave « Effigie Abeille »

« C’est un message de reconnaissance partagée avec nos parents, amis, alliés et collaborateurs pour avoir eu la chance d’être distingués parmi des millions de Maliens, dont un plus grand nombre mérite autant, sinon plus, la reconnaissance de la Nation pour leur spiritualité, leur probité et leur dévouement à notre pays et à sa population », a déclaré le porte-parole des récipiendaires, Cheick Soufi Bilal Diallo.

« Cette décoration nous interpelle à plus d’un titre », a-t-il soutenu, avant de réitérer l’engagement de tous les récipiendaires à donner le meilleur d’eux-mêmes pour « la stabilité, la paix et la cohésion sociale dans notre patrie : le Mali, notre patrimoine commun ».

Quant au ministre Diallo, il a rendu hommage aux récipiendaires pour le choix porté sur eux parmi les 18 millions de Maliens parce qu’ils sont « porteurs de valeurs de spiritualité et de foi ardente ».

« C’est un poids que vous devez dorénavant supporter en termes de responsabilité et d’exemplarité vis-à-vis de vos compatriotes pour la grandeur du Mali, son unité, la cohésion sociale et la paix », a-t-il exhorté, en fondant beaucoup d’espoir sur « le patriotisme, l’humilité et le sens du pardon » qui les caractérisent en qualité de leaders religieux.

Pour le ministre Diallo, la décoration régulière des leaders religieux sur toute l’étendue du territoire national est le témoignage « du respect et de la considération des plus hautes autorités de notre pays » à leur endroit et sans distinction aucune.

La cérémonie a pris fin par des bénédictions musulmanes et chrétiennes et une photo de famille.

Source : CCOM/MARC

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît