Du 18 au 24 mars 2019, la capitale malienne accueillera la 6e édition du Festival international de slam et humour (FISH). Ce festival, axé sur « le genre et inclusion sociale », regroupera les slameurs, humoristes et rappeurs maliens et ceux venant de l’étranger.

Les sites retenus pour accueillir les 3000 participants dont 2800 du Mali, sont : la Cité des enfants, l’Institut français du Mali, Blonba, la Maison d’arts Agoratoire. Les pays invités à cette 6e édition sont : la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, les Pays-Bas, le Bénin, le Togo, la Guinée-Conakry, le Sénégal, le Tchad, le Maroc, l’Algérie, le Cameroun, le Gabon, le Niger et le Congo.

L’événement, selon le directeur du FISH-Mali, Abdel Aziz Koné, est parrainé par Cheick Amadou Tidiane Seck, et a pour marraine Marinke Van Riet, le tout sous le haut parrainage du ministère de la Culture et de l’ancien Premier ministre du Mali, Moussa Mara.  Il a comme invité d’honneur Adama Dahico de la Côte d’Ivoire.

Cette année, le menu sera riche et varié. Il est prevu des défilés de mode, de compétition d’humour et de slam, des soirées hip-hop et la restitution d’ateliers de slam avec les femmes en situation de handicap. En plus, il y aura la célébration de la Journée mondiale de la trisomie 21, un concert slam et humour, un café littéraire, un atelier d’écriture et un panel de discussions.

Le slam est un genre musical ou des textes poétiques comportent des rimes et récités sur le fond de musique, un art à la frontière de la littérature et de la musique. Arrivé depuis une dizaine d’années dans la sphère des musiques urbaines au Mali, le slam s’inscrit dans la lignée des arts et cultures urbaines.

D’après Abdel Aziz Koné, le FISH-Mali, qui compte parmi les festivals les plus prestigieux en Afrique, contribue à la consolidation de l’éducation pour la paix, au dialogue interculturel et à l’inclusion sociale, car il permet de donner la parole aux sans voix.

Le directeur de l’Institut français, Patrick Giraudo, a félicité la tenue régulière de cet événement, le courage et la détermination des organisateurs à se mettre ensemble pour mettre en exécution un projet. « Nous serons là pour appuyer des idées, initiatives de ce genre », a-t-il promis.

Le FISH-Mali est organisé depuis 2014 chaque an dans le cadre de la Journée internationale de la Francophonie.

Sory I. Konaté

30minutes.net

7 mars 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît