Menu

ALASSANE DIALLO : « Quand j’avais 20 ans, je voulais suivre les traces de mon père, l’enseignement »

Partger cet article

Alassane Diallo est un jeune enseignant vacataire à la Faculté des sciences économiques et de gestion (FSEG) chargé du cours d’économétrie. A 32 ans, ce jeune doctorant fait déjà la fierté du pays. Il enseigne une matière « délicate », domaine compliqué qui fait « fuir » la plupart des enseignants du pays. Portrait.

 « J’adore ses cours. Il est simple et explique très bien ses leçons ». « M. Diallo est un jeune exemplaire. Je suis l’économétrie grâce à lui », « Il est vraiment compètent. Il est courageux et toujours disponible ». Voilà quelques commentaires recueillis sur Alassane Diallo auprès des étudiants de la FSEG.

Ce jeune doctorant est le fruit de l’école malienne. Né à Loulouni (région de Sikasso) le 28 février 1985, Alassane s’est très vite engagé à travailler efficacement à l’école dans l’unique but de suivre les pas de son père, devenir enseignant. Il fera plus. Aujourd’hui doctorant en économie, il enseigne déjà dans l’une des prestigieuses universités publique malienne tandis que son père n’a enseigné qu’au secondaire.

Après son baccalauréat en science exact en juin 2004, M. Diallo a fait une maitrise en analyse quantitative et politique économique à la FSEG. Il a alors commencé a enseigné en 2007 la mathématique financière au Centre de formation technique et secondaire de Bamako. Malgré la chance qui lui avait été ouvert pour intégrer la Fonction publique, il prendra goût à l’enseignement et consacrera trois années à donner des cours au CFTS de Bamako. « Avec mon ambition, je devais poursuivre mes études. J’ai décidé de passer par le campus France pour me retrouver à l’Université de Montpellier en 2010. J’ai fait un master 1 et 2 en analyse et politique économique à Montpellier 1 », raconte-t-il avec sourire.

A la fin de ce cycle, comme promis aux parents, il retournera au bercail pour apporter sa pierre à l’édifice. Il figure parmi les rares jeunes maliens ayant obtenu des diplômes en France et revenir au pays avec comme ambition principale l’enseignement.

Aujourd’hui, il est vacataire à la FSEG et intervient en économétrie à l’IPR de Katibougou-annexe. Marié et père de deux enfants dont un garçon et une fille, M. Diallo est fier de la vie qu’il mène « Etre un jeune enseignant au Mali est un avantage pour le pays, car la jeunesse est la relève. Pour ma famille, c’est aussi bien parce que je contribue au développement de la nation ».

Pourquoi l’économie ?

« Par passion. Depuis le second cycle, je nourrissais l’ambition d’être économiste pour contribuer à l’essor du Mali », explique-t-il. Il rappelle que c’est cette volonté qui le conduira à choisir la série science exacte au lycée puis l’économie à l’université.  « J’ai beaucoup aimé au fil des années. J’ai compris que tout est lié à l’économie et que sans elle rien ne marche ».

« A l’âge de 20ans, je voyais que mon père était un enseignant assidu rompu à la tâche. Il se réveillait tôt pour se coucher tard. C’est lui qui m’a inspiré. Et j’espère le dépassé sur le plan professionnel, car je suis convaincu de ne pouvoir jamais l’égalé sur les autres plans. C’est difficile même souvent impossible de dépasser son idole, son modèle », ironise-t-il.

Aujourd’hui, M. Diallo espère rapidement décrocher son doctorat afin d’être enseignant chercheur. « Mon unique ambition et de me renforcer pour davantage mieux servir mon pays, le continent et le monde », indique-t-il.

Et d’ajouter : « Je demande à la jeunesse d’étudier et de persévérer dans les études. Quand on la capacité intellectuelle pour analyser les choses et les comprendre, nous pouvons contribuer à notre propre développement et à celui du pays ». Aussi, il conseille à la jeunesse malienne de compter uniquement sur-elle-même et l’effort personnel. « Les ancêtres des grandes puissances ont travaillé dure pendant des siècles pour laisser ses héritages à leurs descendants. J’aimerais que nous les imitions pour le rayonnement de notre pays », conclu-t-il.

Sory I Konaté

30minutes.net

25 juillet 2017

Promoteur et directeur de publication du site 30minutes.net, Il est journaliste depuis septembre 2010. Il a travaillé au premier quotidien privé du Mali, Les Echos, avant d’être rédacteur web à Afribone.com. Psychologue de formation, M. Konaté est diplômé de la formation par alternance en journalisme option : presse écrite et web de l’Ecole supérieur de journalisme de Lille (ESJ-Lille). Tel: (00223) 76 93 44 72 Mail : sory30minutes@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

evenements

juillet 2017
L M M J V S D
« Juin   Août »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31