Menu

ABDOULAYE CISSE : Le jeune incontournable dans le développement de la Codem

Partger cet article

Natif de Bandiagara, Abdoulaye Cissé fait partie de la jeune garde rapprochée du président de la Codem, Housseini A. Guindo. Après l’avoir accompagné partout au Mali durant les huit dernières années, il consacre actuellement toute son énergie à l’implantation et le développement du parti.

Le parti Convergence pour le développement du Mali (Codem) est aujourd’hui la quatrième force politique du Mali. Cette montée fulgurante après huit ans d’existence seulement est certes due à la vivacité et au leadership de son jeune président, Housseini A. Guindo, actuellement ministre de l’Education nationale du Mali, mais aussi à l’abnégation de ceux qui l’entoure. Dans ce groupe figure un jeune, compètent, discret mais incontournable dans le parti. Il s’agit d’Abdoulaye Cissé, natif de Bandiagara, spécialiste en communication et en éducation. Il est détenteur d’une maîtrise en Sciences de l’Education obtenue à l’Ex Faculté des lettres, langues et sciences humaines de Bamako (Flash) et de psycho pédagogie. Engagé en politique, il a obtenu par correspondance un diplôme en Stratégie de communication politique à l’Université Paris Dauphine.

Pour beaucoup de cadres de la Codem, Abdoulaye Cissé incarne les valeurs du parti. « C’est un jeune cadre compètent et très engagé surtout dans la communication », reconnait l’honorable Modibo Sagara, député élu à Bandiagara sous la bannière de la Codem. Il n’est pas le seul. Le président Housseini A. Guindo et d’autres membres du bureau politique national du parti partagent cet avis.

Toujours actif sur les réseaux sociaux, M. Cissé, a créé un groupe virtuel pour promouvoir le parti et son président. Le groupe s’appelle « Club des amis de Housseini A. Guindo ». En six ans d’existence, elle compte plus de 10 000 membres actifs. Mieux, des comités sont installés un peu partout à travers le Mali, de Kayes à Tessalit, même dans les zones ou le parti n’est pas encore représenté.

« Notre objectif est de contribuer au développement du Mali. Nous sommes en politique pour apporter notre pierre à l’édifice. Nous sommes convaincus que Poulo, le président de notre parti, incarne des valeurs pouvant mener à bon port le Mali, c’est pourquoi nous le soutenons », dit-il, rieur. Secrétaire à l’information et à la communication des Cols bleus, le bureau national de la jeunesse du parti, Cissé met ses compétences au service de la Codem et reste toujours disponible pour les missions du parti. Toutes les nuits, malgré ses devoirs conjugaux, il passe moins de temps à la maison. Après le travail, il participe à des réunions avec les sections des jeunes dans les quartiers de Bamako et souvent part à la rencontre des nouveaux adhérents à la demande du président. En plus, depuis plusieurs mois, il ne jouis plus de ses week-end. « Chaque week-end, je suis en mission. Je ne me repose quasiment plus. La semaine dernière j’étais à Ngolobogou et à Kabala pour rencontrer de nouveaux adhérents. J’ai eu la chance d’y rencontrer les représentants de plus de 300 nouveaux militants de la Codem à la demande du président, Housseini A. Guindo », précise-t-il.

Et si Abdoulaye Cissé est constamment sollicité par les membres du BPN du parti, il reste néanmoins disponible pour les Cols bleus. Depuis que le parti est devenu la quatrième force politique,  il a manifestement gagné une première bataille. Aujourd’hui, son ambition principale est: soutenir Housseini A. Guindo à être plus populaire afin de conquérir la présidence du Mali.

Sory I. Konaté

30minutes.net

2 mars 2018

No comments

Laisser un commentaire

evenements

mars 2018
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031