Menu

ACCUEIL DES MIGRANTS EN DETRESSE : Inauguration de la Maison des Maliens de l’extérieur

Partger cet article

Le joyau architectural, construit en plein centre de Bamako, a coûté environ 1 milliards de F CFA à l’Etat malien. Il abrite désormais le siège du Haut conseil des Maliens de l’extérieur (HCME), association d’utilité publique représentant tous les Maliens de la diaspora, mais aussi un centre de transit d’une capacité de 150 lits pour les migrants maliens en détresse revenus au pays.

Fini les tracasseries pour les Maliens retournés volontaires au pays où « refoulés » par les pays d’accueil. Fini pour eux les nuits blanches une fois de retour au pays. Comment faire ? Ou vais-je dormir ce soir  avant de rejoindre ma famille ? Je suis malade, serais-je prise en charge comme il le faut ? Voilà entre autres les questions qui taraudaient les esprits des migrants retournés volontairement au pays ou venus à la force.

Ce calvaire est désormais terminé. Le gouvernement du Mali, à travers le ministère des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine (MMEIA) à doter le Haut conseil des maliens de l’extérieur d’un centre moderne, bien équipé d’une valeur d’environ 1 milliards de F CFA.

La Maison des Maliens de l’extérieur se trouve en plein centre de Bamako non loin de l’aéroport et de la Protection civile de la Rive droite, l’endroit où étaient dirigés les migrants en détresse retournés au pays. Elle est composée de deux principaux blocs : le siège du HCME et la Cité d’accueil. Le bâtiment abritant le siège du secrétariat permanent du HCME est conçu en R+1 et comporte 16 bureaux et une salle de réunion. Quant à la Cité d’accueil, elle permettra d’offrir un meilleur cadre d’accueil aux Maliens de retour dans le cadre des opérations de rapatriements. Elle est composée d’un centre de transit d’une capacité de 150 lits, d’une salle polyvalente, d’un service administratif, d’une cantine, d’une infirmerie et d’une buanderie. Elle est construite en R+2.

La Cité d’accueil, composée d’un centre de transit d’une capacité de 150 lits, d’une salle polyvalente, d’un service administratif, d’une cantine, d’une infirmerie et d’une buanderie.

Ces locaux, rappelle le MMEIA, Dr Abdrahamane Sylla, est important pour le Mali et entre dans le cadre de l’exécution de la Politique nationale de migration (Ponam). Aussi, dit-il, la construction de cette maison émane d’une forte demande récurrente des Maliens de la diaspora, exprimée lors des différents forums et d’autres rencontres. « Sa réalisation permet la concrétisation de la promesse faite par le président IBK dans son projet de société ‘’Le Mali d’abord’’ à l’endroit de nos compatriotes de l’extérieur », a indiqué Dr Sylla tout en rappelant les efforts consentis par son département et ses partenaires comme l’OIM, pour soulager les Maliens en détresse en Libye et partout à travers le monde.

« Nous continuons à veiller sur tout ce qui touche à nos compatriotes. Nous avons obtenus la libération des centaines de nos compatriotes des prisons libyennes avec le concours de nos partenaires notamment l’OIM. En plus de nos soutiens aux sinistrés par des incendies dans les différents marchés à l’extérieur, nous avons pu rapatrier plus de treize mille personne de la Libye, de la Centrafrique et d’ailleurs, etc », a évoqué le ministre Sylla.

Le président du HCME, Habib Sylla a salué la construction de cette Maison qui, selon lui, témoigne l’engagement et la reconnaissance du président malien à l’égard de la diaspora. « Nous sommes fiers de votre considération pour nous, les Maliens de la diaspora. Depuis votre arrivé nous avons été au cœur de tous vos projets. Nous vous en remercions », a-t-il ajouté.

La cérémonie d’inauguration a été présidée par le président IBK. Il avait à ses côtés le Premier ministre, Soumeylou B. Maïga, des membres du gouvernement, des députés, des présidents d’institutions, des partenaires au développement du Mali et une forte délégation de la diaspora conduite par Habib Sylla.

En marge de cette cérémonie, quatorze maliens de la diaspora ont été décorés. Le président du HCME, Habib Sylla et un autre compatriote ont été élevés au grade d’Officier de l’Ordre national du Mali et les douze autres ont eu la médaille de Chevalier de l’Ordre national du Mali.

Sory I. Konaté

30minutes.net

15 mars 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

evenements

mars 2018
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031