Menu

Mali: Le président du Mouvement national des chômeurs invite le Premier ministre à « concrétiser les propositions » issues de leur rencontre

Partger cet article

Le président du Mouvement national des chômeurs du Mali (Modem), Mahamane Ibrahim Touré, a appelé dimanche le Premier ministre à « concrétiser les propositions » issues de leur rencontre, le 10 mars, dans une interview à Alerte info.

Le 10 mars, vous avez rencontré le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga. Quel sentiment vous a aminé après vos échanges ?

C’est une bonne initiative que nous saluons, mais aujourd’hui, pour la jeunesse malienne, rencontrer le Premier ministre n’est pas grand-chose. Le plus important pour nous est que les décisions prises lors de cette rencontre soit matérialisées et concrétisées. C’est cela que nous souhaitons. Nous lui avons proposé des solutions dans plusieurs domaines notamment sur la paix, la sécurité et surtout le problème de chômage des jeunes, nous attendons à ce que les propositions soient traduites en actes. Voilà tout ce que nous attendons de cette rencontre.

Croyez-vous que ces propositions seront traduites en acte ?

Nous avons appris que le Premier ministre est un homme d’action, de parole et à chaque fois, il traduit en actes les propositions issues de ses différentes rencontres. Mais, nous n’avons pas vu cela d’abord. Nous attendons que nos propositions soient traduites en actes pour le féliciter et l’encourager. Pour tout vous dire, le rencontrer tout simplement ne nous donne pas satisfaction.

Il y a eu des rencontres entre des anciens Premiers ministres et la jeunesse comme le forum sur l’emploi, mais les recommandations et les résolutions issues de ce forum n’ont pas été concrétisées. Le Conseil national de la jeunesse (Cnj) avait même rencontré le président Ibrahim Boubacar Keita (IBK), mais les choses sont restées les mêmes.

Après cette rencontre avec la jeunesse, des internautes maliens parlent d’une campagne anticipée du Premier ministre. Qu’en pensez-vous ?

Vous savez, le Premier ministre a une mission et la jeunesse aussi a la sienne. Il nous a dit que les élections vont se tenir même si c’est IBK seul qui sera candidat. Il tient à la réussite de cette mission. Ces élections ne sont pas une mission pour la jeunesse. Pour nous, l’actualité aujourd’hui, c’est l’emploi. Tant qu’il reste un jour dans le mandat du président IBK, nous continuons à réclamer les 200.000 emplois qu’il nous a promis. Qu’il crée des emplois pour les jeunes, c’est cela notre combat et non l’organisation des élections. Je ne dis pas que nous sommes contre l’organisation des élections car c’est un acte démocratique, mais j’insiste sur le fait que ce n’est pas notre mission.

Vous avez mené plusieurs manifestations pour réclamer des 200.000 promis par IBK lors de la campagne présidentielle en 2013. Quel bilan en faites-vous ?

Nous sommes au même point de départ. Les fils des pauvres sont toujours dans l’attente des 200.000 emplois promis par le président. Que le président sache qu’il n’y a pas eu de changement pour nous. Les emplois qui ont été créés ont été distribués entre proches, une discrimination totale. Notre combat va continuer car c’est un idéal que nous défendons. Nos manifestations continuent mais nous avons changé de stratégie.

SAS

Source : Alerteinfo.net

 

Promoteur et directeur de publication du site 30minutes.net, Il est journaliste depuis septembre 2010. Il a travaillé au premier quotidien privé du Mali, Les Echos, avant d’être rédacteur web à Afribone.com. Psychologue de formation, M. Konaté est diplômé de la formation par alternance en journalisme option : presse écrite et web de l’Ecole supérieur de journalisme de Lille (ESJ-Lille). Tel: (00223) 76 93 44 72 Mail : sory30minutes@gmail.com

No comments

Laisser un commentaire

evenements

mars 2018
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031