Menu

Meeting CPC-Maliko : Le Professeur Clément Mamadou DEMBELE répond oui à la demande d’être candidat aux élections présidentielles du 29 juillet 2018

Partger cet article

C’était le dimanche 8 Avril 2018 dernier sur le terrain de football de Korofina en Commune I du District de Bamako. Pour la circonstance plusieurs anciens de la politique Malienne à savoir : l’ex-premier  ministre Modibo SIDIBÉ, ex ambassadeur Souleymane Tiefolo KONÉ, Maître Mountaga TALL, Adama BERTE de YELEMA, le représentant du Général Moussa Sinko COULIBALY, ex ministre Yaranga COULIBALY ainsi que les coordinateurs de CPC Maliko des régions du Mali, des Communes du District de Bamako et de la Diaspora avaient effectué le déplacement. Également tous les 09 chefs de quartiers de la Commune I étaient présents. 

À l’entame de la cérémonie M. Mady SISSOKO, chef de quartier de Korofina a souhaité les bienvenus à toutes et à tous avant de remercié la Convergence pour le Changement du Mali CPC pour l’engament sans faille.

C’est ainsi que le M.Salim MAKADJI, Président de CPC-Maliko affirme dans son discours que le Mali perdure depuis des années dans des problèmes d’éducation, d’énergie, alimentaire, de chômage et plus précisément de gouvernance. À cet effet le Président Makadji a évoqué que seule une lumière incarnant l’espoir du futur Mali pourra être la solution pour ses problèmes suscités. Cette lumière ne pourra être que le Professeur Clement Mamadou DEMBELE a t il réitéré tout en demandant au nom de l’ensemble des membres et militants de CPC Maliko au Professeur Clement d’être Candidat afin de la représenter aux élections de 2018.

Pour Amadi DICKO, Président de la jeunesse CPC la jeunesse ne peut que se rejouir et soutenir la demande du Président Makadji à Clément pour  qu’il puisse remédier ingénieusement les problèmes du Mali à savoir : l’insécurité, le chômage, l’immigration clandestine, l’éducation, l’électricité. Et cela avec l’expérience, le patriotisme et l’amour de servir son pays.

Oui, j’accepte la demande d’etre candidat au nom de CPC Maliko introduira le Professeur Clément Mamadou DEMBELE. Ainsi, il a tout d’abord remercié toutes et tous ceux qui ont fait le déplacement. Il y a 57 ans et 7 mois que le Mali prenait glorieusement son indépendance avec Modibo KEITA et ses compagnons a affirmé le Professeur. Ce pendant bon nombre de politiques , après les 8 ans de règne du Président Modibo ont voué à l’échec. Les 23 ans de regime dictatorial fut rompus par la bravoure des hommes du mouvement démocratique que je remercie humblement, car sans eux on allait pas être là aujourd’hui à parler de multipartisme a dit Clement. Qu’a cela ne tienne le Professeur ajoute que des lacunes existent malgré des progrès que connait le Mali aujourd’hui à matière de gouvernance. C’est pourquoi, sans exclusion aucune, il a exhorté tous et toutes les maliens de tous les bords à l’Union sacré autour du Mali afin de montrer au monde entier que le Mali est désormais debout sur le rempart. Il y a 100 ans aucun d’entre nous était là et dans 100 ans aucun d’entre nous ne sera là a t il évoqué. À cet effet il affirme que jamais au grand jamais sa candidature ne sera une candidature de critique , de vengence ou de suivisme. Sa candidature sera celle du peuple malien dans toute sa composante avec les jeunes et les femmes au centre sans oublier les vieux dont la jeunesse a fortement besoin pour les expériences afin d’assurer et de donner au Maliens ce qui les   appartient.

Connu pour sa grande proximité avec les jeunes et les femmes il affirme avoir recensé les problèmes du Mali à travers son périple, en sillonnant le Mali de Kayes à Kidal à savoir: le manque d’infrastructures, le manque d’eau potable, l’insécurité, la famine, l’immigration clandestine source de chômage des jeunes etc…

 

S’adressant toujours à la jeunesse qui lui donne le sobriquet de « Clément des jeunes » il l’a exhorté à une prise de conscience et se faire toujours co fiance confiance en soi et travailler sans relâche aucune.

 

Aucune personne, aucun parti ou mouvement seul ne peut faire le Mali aujourd’hui, c’est pourquoi Clément interpelle toutes et tous en ces termes: Ensemble pour un Mali d’avenir  « ou mieux  » la jeunesse est le présent et l’avenir d’une nation »

Dognoume Diarra   

Le Confident du 11 avril 2018 

No comments

Laisser un commentaire

evenements

avril 2018
L M M J V S D
« Mar    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30