Menu

G5-SAHEL : Une rencontre d’échange à l’Assemblée Nationale sur le bilan de la présidence du Mali

Partger cet article

Le ministère des Affaires étrangères en partenariat avec le réseau des parlementaires du G5-Sahel et l’ONG One campaign a organisé hier une rencontre d’échange sur le bilan de la présidence du Mali à la tête du G5-Sahel.

La rencontre avait pour objectif d’expliquer aux députés les  actions menées par le G5-Sahel durant le mandat du Mali. Elle se voulait un cadre de partage sur les missions du G5-Sahel en vue d’enrichir la rencontre de plaidoyer interparlementaire entre les députés des pays du G5-Sahel et leurs homologues européens lors de la grande réunion qui aura lieu à Paris en septembre prochain.

Selon l’honorable Zoumana N’Tji Doumbia, vice-président du Réseau des parlementaires du G5-Sahel, le bilan de la présidence du Mali est positif. Car, dit-il, bien qu’étant dans une zone de turbulence, le Mali a pu fédérer les efforts des pays du Sahel et des partenaires. « Cela a été possible grâce au leadership du président IBK et nous sommes arrivées à mettre sur pieds une coordination du G5-Sahel basée à Sévaré ».

Pour sa part, l’honorable Aicha Belco Maiga, présidente du Réseau, a fait l’historique de la création du G5-Sahel. « La force conjointe est le fruit de la volonté politique des chefs d’Etat de la Mauritanie, du Mali, du Burkina Faso, du Niger et du Tchad. Ces pays sont particulièrement exposés aux activités terroristes depuis quelques années. C’est ainsi qu’ils ont décidé, à travers une convention signée le 19 décembre 2014, d’unir leurs forces dans une solidarité d’action pour faire face au terrorisme dans le Sahel », a-t-elle précisé.

Selon Oulie Keita, directrice Afrique de l’Ouest francophone de One, la rencontre contribuera à enrichir la rencontre de plaidoyer interparlementaire entre les députés des pays du G5-Sahel et leurs homologues européens lors de la grande réunion qui aura lieu à Paris en septembre prochain. « Ceci est une bonne opportunité de plaidoyer à l’endroit des bailleurs de fonds du G5-Sahel afin d’identifier les besoins de financement de ces pays en matière de développement », précise-t-elle.

One campaign est une organisation internationale de campagne et de plaidoyer pour le développement soutenue par neuf millions de membres à travers le monde et cofondée par Bono. Elle s’intéresse à l’Alliance Sahel depuis sa création et sa priorité principale est de garantir que les partenaires du Sahel soient au cœur du processus décisionnel. One intervient au Mali depuis 2015 et a commencé à collaborer avec le G5 Sahel en 2016.

Hamissa Konaté

30 minutes.net

12 avril 2018

 

No comments

Laisser un commentaire

evenements

avril 2018
L M M J V S D
« Mar    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30