Menu

NORD DU MALI : La CME mécontente du bilan d’IBK

Partger cet article

La Coordination des mouvements de l’entente (CME), signataire de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale, est mécontente du bilan du premier quinquennat d’IBK surtout la gestion de la crise du Nord.

« Nous avons plébiscité le président IBK en 2013 comme beaucoup d’autres maliens soucieux du développement du pays. Il a été élu à plus de 70% à cause de notre engagement commun. On croyait en sa fermeté, mais nous sommes déçus », a déclaré ce matin le président de la CME, Mohamed Ousmane Ag Mohamedoune. Annonçant la tenue les 28, 29 et 30 avril prochain du premier congrès de leur coordination, M. Mohamedoune, a fait une brève historique de la crise traversée par le Mali de 2011 à maintenant.

Selon lui, le pays avait fait un grand pas dans sa reconstruction après l’invasion djihadiste, le putsch de la junte militaire et la transition. Avec l’implication personnelle de tous les acteurs politico-militaires du pays, précise le président de la CME, il y a eu des rencontres à Ouaga, puis l’élection présidentielle, la signature d’un Accord issu d’un long processus. Mais, se déclare-t-il, « malgré les sacrifices IBK, qu’ils ont toujours soutenu au nom du vivre ensemble et du développement du Mali, a posé plusieurs actes ralentissant le processus ». Il ajoute : « a mainte reprise, nous avons été négligés. Mais sur le terrain, constituant plus de 90% des groupes signataires de l’Accord, nous avons fini par être écoutés. Même mis de côté, nous sommes venus accompagner le gouvernement lors des moments fatidiques. Lorsqu’une partie de la CMA ne voulait de la Conférence d’entente nationale, nous sommes venus. Lors de la mise en place des autorités intérimaires, nous sommes intervenus à Gao, pour le MOC aussi, etc ».

Le président de la Coordination indique que le congrès de la CME devant se tenir dans la région de Gao, sera un espace d’échange, de partage et de retrouvaille entre les membres de la coordination. Il fera le bilan du mandat d’IBK. « Nous ne ferons pas un bilan contre le Mali ou les Maliens, mais ça pourrait être un bilan contre une mauvaise gestion », a-t-il annoncé avant de rappeler que la rencontre décidera de la position de la CME lors de la prochaine élection présidentielle.

La Coordination des mouvements de l’entente est la fusion de plusieurs mouvements dissidents de la Coordination des mouvements armés de l’Azawad et de la Plateforme. Elle regroupe la CPA, le CMFPR2, le CJA, le MSA, le FPA et le MPSA. Son combat, l’inclusion de tous les groupes armés dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix.

Sory I. Konaté

30minutes.net

13 avril 2018

 

 

No comments

Laisser un commentaire

evenements

avril 2018
L M M J V S D
« Mar    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30