Menu

SPORT : Les « nobles » ambitions de Serigne Thiam pour le basket malien

Partger cet article

L’élection d’un nouveau Comité exécutif à  la Fédération malienne de Basket-ball (FMBB) aura lieu les 28 et 29 avril prochain. Parmi les candidats à la présidence figure Serigne Thiam, un expérimenté et passionné de basket. Une fois élu, il promet d’amorcer un véritable développement du basketball au Mali en instaurant une gestion transparente à la FMBB.

Restaurer la confiance et la bonne gouvernance basée sur la transparence, c’est l’ambition principale de Serigne Thiam, candidat à la succession de Me Jean Claude Sidibé, président sortant de la FMBB promu ministre des Sports. Son programme ne se résume pas qu’à ça. Il veut  établir des liens forts entre les instances du basketball malien et américain, renforcer l’implication des Ligues régionales dans la gestion du bureau fédéral, mettre un accent particulier sur l’encadrement des jeunes, développer les championnats inferieurs et construire des infrastructures adéquates.

«  Je viens de façon humble postuler à la présidence de la Fédération de basketball du Mali afin de pouvoir établir un pont entre les instances du basketball malien et américain, ce  qui nous permettra alors de transplanter ici les éléments clés ayant contribué à la réussite éclatante de la NBA », promet-il.

Conscient du rôle et l’importance du basket dans le développement socio-économique et culturel d’un pays, Serigne Thiam compte travailler sur trois volets. Il s’agit du volet économique, social et sportif.

Le volet social, explique le candidat dans un dépliant rendu public, portera sur l’encadrement des jeunes avec des programmes adaptés. « Nous mettrons un accent en place des politiques pour intégrer le sport et les études. Nous ferons des formations spéciales permettant aux joueurs de postuler pour bénéficier des bourses d’études et sports », explique-t-il.

« Nous garantirons l’implantions d’au moins trois infrastructures de classe mondiale susceptibles d’abriter même des matchs internationaux », a-t-il promis. Avant de révéler qu’ils ont des partenaires prêts à fournir des équipements adéquats pour la formation à la base. Pour les centres de formations, il envisage de mettre en place une politique de suivi afin de les aider dans l’atteinte des résultats escomptés.

L’économie du basket américain comme exemple

Pour permettre au basket malien d’engranger des revenus et de permettre aux acteurs de mieux s’épanouir, M. Thiam prévoit de mettre place une structure de gestion qui, au fil du temps, permettra de créer des emplois à temps partiel mais aussi des emplois à plein temps. Il compte également s’inspirer de l’exemple américain pour médiatiser davantage les actions de la fédération afin d’attirer plus de sponsors.

De l’argent pour motiver les acteurs

M. Thiam envisage aussi de susciter un nouvel engouement dans le jeu du basket au Mali. Pour se faire, il compte mettre un accent particulier sur le challenge et la motivation des joueurs, les entraineurs, les arbitres et les autres techniciens. « Les cinq meilleurs joueurs de chaque équipe de première division recevra la somme de 200. 000 F CFA et cela en dame et en monsieur. Les entraineurs des équipes de première division percevront chacun et pendant la période du championnat la somme de 100. 000 F CFA par mois. Les arbitres, les statisticiens et les marqueurs auront chacun et par match 10. 000 fcfa. Les Ligues verront aussi leur subvention passer de 2. 500 000 FCFA à 3. 000. 000 FCFA et 1.000.000 de FCFA leurs sera alloué chaque année pour l’entretien des infrastructures ».

Côté sportif, le candidat entend développer les différents championnats tout en augmentant le nombre d’équipes évoluant en première division. « Nous aiderons les Ligues à organiser des tournois pour les équipes de petites catégories. Chaque catégorie un championnat national. Notre politique sera politique sera basée sur le développement du basket de petites catégories. Nous mettrons en place un plan d’action permettant de détecter des futurs talents. Nous nous attèlerons à faire rayonner la sélection nationale, mais aussi une nouvelle politique de base permettra de donner une nouvelle lancée à chacun de nos clubs qui pourront rapidement participer aux  tournois continentaux des clubs ».

Abdoul Madjid  Mohamed Maïga

30minutes.net

20 avril 2018

 

No comments

Laisser un commentaire

evenements

avril 2018
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30