Menu

SIM : La clé de la transformation de la structure de l’économie malienne

Partger cet article

Le président de la République Ibrahim Boubacar Kéita a ouvert le jeudi, la 1re édition du   Salon international de l’industrie (Sim, du 19 au 21 avril 2018) au Parc des expositions de Bamako. La rencontre a recensé plus de 300 industriels et investisseurs du Mali, d’Afrique  et du reste du monde, des personnalités des Etats invités dont le ministre turc  de Commerce et de la Douane.

Le ministère du Développement industriel en partenariat avec le secteur privé, a organisé du 19 au 21 avril au Parc d’exposition de Bamako, la 1re édition du salon international de l’industrie (SIM), sous le thème : « Accélérer l’industrialisation d’un pays de l’Hinterland ».

Les activités ont porté sur les conférences thématiques (sessions plénières et ateliers, workshop), les rencontres d’affaires, des expositions de stands, des conclusions de partenariat ainsi que des espaces dédiés à la diaspora, aux régions du Mali, aux porteurs de projets, aux chercheurs et inventeurs, aux démonstration technologique et  l’innovation.

Au total plus de 300 industriels et investisseurs du Mali, d’Afrique et du reste du monde, des personnalités des Etats invités, d’organisations internationales (Cédéao, Uémoa, Onudi, Oapi, etc.) ont répondu à l’appel.

Pour le ministre du Développement industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim, cette forte participation perceptible de la crème de notre secteur privé est un autre témoignage rassurant de l’engagement de nos forces vives à transformer radicalement la structure de notre économie.

« Le Mali sort à peine d’une crise multidimensionnelle d’une gravité sans précédent. Aujourd’hui, il a négocié irréversiblement son virage vers le progrès et l’émergence. J’ai pu mesurer l’exceptionnel intérêt du Salon et déjà l’étendue de son audience nationale et internationale. La situation actuelle de notre industrie n’est pas une fatalité. Notre ambition pour l’industrie est grande. Tout ce que nous avons entrepris est destiné à créer un impact positif sur l’industrie. Et nous sommes prêts à continuer. Nous souhaitons que notre industrie se projette dans l’avenir ».

Selon le ministre, le Sim est le fruit d’une initiative qui se nourrit de la vision présidentielle maintes fois réaffirmée en faveur de l’accélération de notre industrialisation. Il a aussi signalé que le gouvernement veut bâtir un Etat partenaire, qui libère, et qui protège, qui écoute et tient parole, qui incite et encadre, qui défend les intérêts des industriels maliens dans le respect de ses engagements internationaux.

L’objectif du Sim est de promouvoir le potentiel industriel du Mali en vue de valoriser une croissance économique forte et durable. Il a également permis de présenter les potentialités industrielles du Mali, les avantages et opportunités d’investissement du secteur, ainsi que les défis pour sa relance.

Y.Doumbia 

L’Indicateur du renouveau du 23 avril 2018 

No comments

Laisser un commentaire

evenements

avril 2018
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30