Menu

MISE EN ŒUVRE DES PROJETS PRIORITAIRES INSCRITS DANS LES PDESC Les collectivités territoriales du district  en conclave

Partger cet article

Dans le cadre des Accords bilatéraux entre le gouvernement malien et le gouvernement américain, le Programme de Gouvernance Local intitulé Mali-Sub-National Governance Program (Mali-SNGP) et l’Agence de développement régionale (ADR) du district ont organisé une table ronde  sur le financement de la mise en œuvre des projets de développement  prioritaires inscrits dans le PDESC des collectivités territoriales du district de Bamako.

La table ronde s’est déroulée du 1 au 2 Mai à l’hôtel El Farouk de Bamako. En effet, la présente table ronde, comme souhaitée par les acteurs des collectivités territoriales du district, est une tribune pour lesdites collectivités territoriales d’attirer l’attention des partenaires techniques et financiers (PTF) sur l’importance de conjuguer ensemble les efforts pour la mise en œuvre des projets pertinents, inscrits dans les différents Programmes de Développement Economique, Social et Culturel (PDESC).

Comme objectif général,  cette table ronde vise à renforcer les capacités des collectivités territoriales du district de Bamako dans la mobilisation des ressources financières pour la réalisation des actions de développement retenues dans les  PDESC respectifs. En plus des objectifs généraux. La table ronde s’est fixé aussi plusieurs objectifs spécifiques. Il s’agit notamment d’informer les partenaires techniques et financiers sur les projets prioritaires planifiés par les collectivités territoriales du district dans leurs PDESC ; d’identifier les points d’intérêt aux  PTF pour solliciter leur accompagnement dans la mise en œuvre des actions inscrites ; définir des pistes de collaboration entre les collectivités territoriales du district et les PTF pour la réalisation des actions prioritaires planifiées  dans les PDESC.

Selon  le directeur de l’ADR de Bamako, MahmoudWadidjé, l’organisation de cet évènement, premier du genre,  a été l’occasion de rassembler les maires des 6 communes du district qui n’ont qu’un seul souci, à savoir relevés les défis dont les populations se trouvent confrontés.  « Cela n’est possible qu’avec non seulement l’accompagnement des partenaires étrangers mais aussi et surtout qu’avec les partenaires locaux (ONG).  L’ambition des maires est de faire la capitale malienne une ville émergente et qui va continuer de jouer son rôle de poumon économique du Mali », ajoutera le directeur de l’ADR.

« L’appui de Mali- SNGP à l’ADR de Bamako est le témoignage de la fraternité et de l’amitié entre les gouvernements américains et le peuple malien. C’est aussi la preuve de notre engagement indéfectible à accompagner la décentralisation à travers la régionalisation qui est l’un des piliers essentiels  de l’accord pour la paix et la réconciliation issue du processus d’Alger », a déclaré la directrice résidente du SNGP-Mali, Mme Touré Kadidia Djinta.

La table ronde à regrouper non seulement les acteurs clés des CT du district de Bamako, mais aussi, l’ambassadeur des USA, les deux ministres de tutelles des ADR et SNGP-Mali ainsi que les PTF.

Awa Sogodogo

L’Indicateur du Renouveau du 3 mai 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

evenements

mai 2018
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031