Menu

GOUVERNEMENT : Housseini A. Guindo a présenté sa démission aujourd’hui

Partger cet article

Le ministre de l’Education nationale, Housseini Amion Guindo a présenté ce matin sa lettre de démission du gouvernement. Pour l’heure, nous ne disposons pas d’éléments sur les raisons de son départ du gouvernement de Soumeylou B. Maïga.  Mais, selon plusieurs poches, le ministre a quitté pour mieux se préparer pour être candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain.

Nos sources nous révèlent que son parti, la Convergence pour le développement du Mali (Codem), étant la 4e force politique du pays, ne pouvait pas rater cette occasion de conquérir Koulouba. « Nous sommes un parti politique, l’un des grands mouvements politiques du Mali. Nous sommes nés pour conquérir et exercer le pouvoir, c’est ce que notre président veut faire », précise un membre du bureau politique national de la Codem.

Ce départ est mal perçu par certains soutiens du président IBK à la prochaine présidentielle, d’autres  membres de l’opposition estiment que c’est un signe de l’effritement du bateau Convention de la Majorité Présidentielle (CMP). Pourtant, loin de trahir IBK, la Codem, selon certains de ses militants, a toujours soutenu le président et cela malgré les difficultés traversées par le pays durant son mandat. « Nous avons été fidèle à notre engagement. En aucun moment, nous n’avons déshonoré notre parole. Mais, être candidat, ne veut pas dire que nous sommes des ennemis. A la Codem, nous avons une seule ambition : conquérir le pouvoir afin de soulager la population. Pour cela, nous comptons d’abord sur nos propres forces ». « C’est responsable et bien réfléchit. Politiquement, cela démontre que la Codem est un grand parti car, sans tambour ni trompette, le parti à fait son choix. Donc Bravo à Poulo et ses partisans », félicite Moussa Keita, membre de la CMP.

Cette décision du ministre Guindo intervient moins de 24h après l’officialisation de la candidature du président IBK. Déjà l’Etat-major de la Codem serait en conclave en vue d’organiser un congrès extraordinaire vers la fin du mois de mai pour statuer sur une éventuellement candidature à l’interne du parti.

Sory I. Konaté

30minutes.net

7 avril 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

evenements

mai 2018
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031