Menu

PRÉSIDENTIELLE DE 2018 : Yéléma invite la jeunesse à un vote objectif et non subjectif

Partger cet article

La section  de Commune II du district de Bamako du parti Yéléma  a organisé samedi 12 mai 2018 une conférence débat à l’hôtel Dafina de Bamako pour sensibiliser les jeunes à voter massivement pour un véritable projet de développement et non pour un homme providentiel.

 

La rencontre était placée sous le thème : «  La problématique de la participation des jeunes aux élections ». Elle était animée par Hamidou Doumbia, adjoint au secrétaire à la communication du parti Yéléma et porte-parole du candidat Moussa Mara à élection présidentielle de 2018.

Elle a regroupé plus d’une centaine de participants majoritairement des jeunes. Selon le conférencier, Hamidou Doumbia,  les jeunes doivent comprendre que l’avenir de la nation dépend de l’organisation d’une bonne élection surtout le taux de participation.  Pourquoi, les jeunes ne participent pas assez au scrutin électoral ?

« Nous avons rencontrés les jeunes. Nous avons échangés avec eux. Nous avons pris des résolutions et nous allons les mettre en œuvre désormais. Nous le faisons à travers des conférences débats partout sur le territoire national. Il s’agit de conscientiser les jeunes et montrer qu’aujourd’hui l’état du pays est tel que s’ils ne s’impliquent pas, le Mali est amené à disparaître définitivement. Donc, amener les jeunes à voir un peu l’état du pays et quand ils se rendront compte de la réalité, ils s’impliqueront au processus électoral pour le sauver. On ne leur demande rien que de sauver ce pays », a expliqué Hamidou Doumbia.

Abordant dans le même sens, le président de la jeunesse du parti en Commune II,  Aliou Sigué a sollicité les autres formations politiques à emboiter le pas afin de permettre au pays d’enregistrer un scrutin record en juillet prochain. Il a dénoncé le choix des candidats en contre partie des  t-shirts, thés ou argent.  « Nous devons bannir l’achat de consciences et opter pour un projet de société idoine pour un véritable changement positive pour le Mali. Personne ne viendra changer ce pays à notre place. Le vote est un devoir citoyen et nous demandons aux jeunes de sortir massivement le 29 juillet pour faire un choix de changement », a-t-il déclaré.

Hamissa Konaté

30 minutes.net

14 mai 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

evenements

mai 2018
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031