Menu

FONCTION PUBLIQUE: Plaidoirie pour l’intégration des agents de santé communautaire

Partger cet article

Une journée de plaidoirie se déroule à Bamako pour obtenir l’engagement des maires, des ministres concernés et des députés en vue de faciliter l’intégration des agents de santé communautaire (ASC), maillon essentielle dans l’amélioration des indicateurs de santé dans les aires de santé.

La journée est initiée par la Commission santé et développement social de l’Assemblée nationale en collaboration avec l’Association des municipalités du Mali (AMM) et HP plus de l’USAID. Elle est placée sous le parrainage du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Pr Samba O. Sow et son collègue des Collectivités territoriales, Alassane Ag Hamed Moussa.

Elle a pour objectif principal d’obtenir un engagement formel des maires et des ministres concernés pour l’intégration des ASC dans la Fonction publique des collectivités territoriales (FPCT) et d’amener les députés à soutenir cette intégration. En plus, elle vise à renforcer un partenariat fort pour le plaidoyer en faveur de la santé des mères et des enfants, particulièrement dans les zones difficiles d’accès.

Sur des banderoles, on pouvait lire entre autres : « Décideurs, pour réduire considérablement les mortalités des femmes et des enfants, les ASC jouent un rôle crucial dans les communautés par l’accès à temps aux soins vitaux. Agissons vite ! ».  « Notre engagement envers les communautés nous oblige à agir urgemment en faveur des soins essentiels dans la communauté à travers les ASC. Engageons-nous pour l’application effective des politiques nationales avec des ressources locales ». « Les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans meurent au Mali pour des causes évitables. Sauvons plus de vies par l’intégration des ASC pour assurer la pérennité des soins». « Parlementaires, vos circonscriptions ont besoin d’avoir à proximité des agents de santé communautaire en vue d’une meilleure santé pour assurer leur bien-être. Soutenez le travail des ASC ».

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Pr Samba O. Sow a félicité et encourager les organisateurs particulièrement les ASC. Aussi, il a signé l’engagement.

Selon le vice-président de l’association de Municipalité du Mali, Yacouba Traoré, une évaluation de mise en œuvre des Sec a permis de démontrer l’évidence du rôle des ASC dans l’amélioration des indicateurs de santé dans les aires de santé pour la prise en charge des cas de paludisme, diarrhée, pneumonie et planification familiale. Ainsi, explique-t-il, sa mise en œuvre a permis d’enregistrer les résultats stratégiques importants comme : L’amélioration de l’accès aux soins de santé au-delà de 5 km d’un Cscom (23% de la population couverte par les ASC), la contribution à l’amélioration des indicateurs de santé dans les aires notamment la prise en charge des cas de paludisme (15%), de diarrhée (32%), de pneumonie (20%) et la planification familiale (37% pour les injectables et 31% pour les pilules), etc. Cependant, regrette M. Traoré, beaucoup de défis restent à relever dont la couverture de tous les districts sanitaires du pays par la stratégie Sec, le renforcement de la formation des ASC et la fonctionnalité des structures de coordination et la mise en œuvre aux niveaux : site ASC, aires de santé, districts sanitaire, régional et national, etc.

 Au terme de cette journée, un engagement formel sera signé par les maires et des ministres concernés pour l’intégration des ASC dans la FPCT. Ce qui les amènera à cette intégration des ASC.

Hamissa Konaté

30 minutes.net

15 mai 2018

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

evenements

mai 2018
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031