Menu

INVESTITURES DU WEEK-END DERNIER: – Soumaïla Cissé pulvérise le record de la mobilisation au 26-Mars  – Modibo Sidibé, sans tambour ni trompette

Partger cet article

Le week-end dernier, deux prétendants « sérieux » au fauteuil présidentiel ont été investis par leurs partisans à Bamako. Il s’agit de l’honorable Soumaïla Cissé, candidat de l’URD, et Modibo Sidibé, doublement investi par les Fare/An ka wuli et le Nouveau pôle politique (NPP) de la gauche républicaine et démocratique.

 

C’est un stade du 26-Mars plein (près de 100 000 militants et sympathisants selon certaines statistiques), arboré aux couleurs de l’Union pour la République et la démocratie (URD) qui a accueilli l’investiture du chef de file de l’opposition.

Après avoir reçu le drapeau national, l’honorable Cissé a énuméré ses objectifs une fois élu président de la République du Mali. Il a promis de rassembler tous les fils du pays dans l’harmonie, la paix et la quiétude.

En plus, il s’est engagé à mettre fin à la crise sécuritaire, à pacifier le pays avant la fin de son quinquennat. « Je serai le président de l’unité, de la réconciliation et de la concorde nationale. Je serai le président de la transparence et de la loyauté, de la dignité et de la rigueur morale », a-t-il promis.

La gestion équitable du pouvoir, la construction d’une économie compétitive, novatrice et créatrice d’emplois tirée par le secteur privé avec des services bancaires qui assument pleinement leur rôle sont, entre autres, les grands défis qu’il veut relever.

Dans le domaine de la défense et de la sécurité, le président de l’URD s’engage à poser les fondations d’une armée nationale reconstituée représentative de la diversité du peuple malien. « Je lancerai un vaste campagne de recrutement dans toutes les régions du pays pour renforcer les effectifs de l’armée et de la gendarmerie. Aussi, je m’engage à ériger des cimetières militaires à fin de réserver une sépulture décente aux héros tombés pour le pays ».

Modibo Sidibé sans fard

Le président  des Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence (Fare/An ka wuli), Modibo Sidibé, a dans un premier temps, été investi candidat de son parti le samedi 12 mai pour la présidentielle de juillet prochain.  Le lendemain, il a aussi été investi comme le porte-drapeau du Nouveau pôle politique (NPP) de la gauche républicaine et démocratique.

Ses partisans, venus de tous les coins et recoins du Mali, ont célébré cette investiture au Palais de la culture Amadou Hampaté Bah dans une ambiance feutrée, empreinte de courtoisie.  Il y avait aussi les associations, mouvements et clubs de soutien signataires de la charte du NPP.

C’est bien le top départ des investitures des candidats à la présidence de la République à l’occasion du l’élection présidentielle dont le premier tour se tiendra en principe ce 29 juillet 2018. Les amoureux des joutes oratoires et des lectures expliquées de textes sont d’ores et déjà servis.

Abdoul Madjid Mohamed 

Le Focus du 15 mai 2018 

No comments

Laisser un commentaire

evenements

mai 2018
L M M J V S D
« Avr    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031