Menu

GALA DE BOXE: Intraitables, les champions ont conservé leur ceinture

Partger cet article

Le boxeur sénégalais Pape Mamadou Sow et son homologue de la Gambie, Fodé Badji ont conservé leur ceinture de champion d’All africa boxing board of control (AABC) en s’imposant respectivement face à Sidiki Meité du Mali et Mohamed Sylla de la Sierra Leonne.

 

Il n’y pas eu de victoire par chaos. Mais, tous les combats étaient au top niveau. Il a fallu attende les décisions des arbitres pour départager les détenteurs de ceinture et leurs challengeurs. Le combat phare qui opposait le malien de 60 kilos Sidki Meité au sénégalais champion en titre de l’AABC, Pape Mamadou Sow a été un combat alléchant, plein de suspens. Durant les six rounds, les combattants ont bien boxé. « Le niveau est placé très haut désormais », reconnait  Mohamed Diouf, directeur technique d’AABC. Au bout du combat, le sénégalais, mieux préparé psychologiquement et plus rapide, est reparti avec sa ceinture. « Je compte le garder jalousement pour au moins quatre ans », promet-t-il. Ce n’était pas son premier combat contre le malien, Meité. « En Gambie je l’avais battu. C’était juste une confirmation, mais le combat d’aujourd’hui n’a pas du tout été facile »,  reconnait Sow.

L’autre grande affiche de la soirée opposait le gambien Fodé Badji, détenteur de la ceinture, au sierra léonais, Mohamed Sylla. Dans ce duel de titans (75kilos), il y a eu de la boxe. Impressionnant par l’intensité de ses coups et sa vivacité sur le ring, Fodé Badji n’aura laissé aucune chance au siéra léonais et s’offre sa deuxième victoire dans le cadre de la conservation de cette ceinture.

En plus de ces combats, il y a eu cinq autres rivalise. Il s’agit de la catégorie 60 kilos gagné par le togolais Hounkpatin Komlangan face au sierra léonais, Boubacar S. Kanu. Le combat des 69 kilos a été remporté par le malien Ibrahima Soumaré face au burkinabé Boureima Sowadogo. Le Tyson malien, Boubacar Traoré n’a fait qu’une bouchée Sossou Martin du Benin dans le combat des 81 kilos. Le combat aura été à sens unique pour Tyson. Après l’entorse au pied gauche du béninois, le médecin a décidé d’arrêter le combat au bout de deux minutes, ce qui conclut de la façon la plus logique une partie rythmée par les coups de Tyson.

Chez les 91 kilos, Ibrahima Sory Barry de la Guinée Conakry s’est imposé au malien Mohamed Keita dit Soukoulé. La dernière affiche, celle des plus de 91 kilos a été remporté par le sénégalais Magnik N’Diaye face au malien, Sidi Albakaye Haïdara.

Pour une première, Massaley sport-Events a réussi un véritable coup de maître. Fiers de l’organisation réussie de cette compétition gala, Mohamed Diouf, directeur technique d’AABC, a promis de soutenir l’initiateur Nafaraba Keita à obtenir sa licence d’organisateur de boxe professionnelle AABC.

Le gala, soutenu par le ministère des Sports, la Fédération malienne de boxe et l’entreprise Sémé distribution, a été un tremplin pour la relance de la boxe professionnelle au Mali. « Nous allons poursuivre avec les efforts pour que nos jeunes talents aient la chance de se frotter à d’autres challengers du continent. Nous sommes confiants et savons que la boxe malienne fera bientôt vivre ses pratiquants », a dit Nafara Kerta, confiant et engagé à mener le combat jusqu’au bout.

Sory I. Konaté

No comments

Laisser un commentaire

evenements

mai 2018
L M M J V S D
« Avr    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031