Menu

SEMAINE DE L’INTEGRATION AFRICAINE : Les reformes de l’Union africaine en débats

Partger cet article

Dans le cadre de la célébration de la Semaine de l’intégration africaine, le ministère des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine (MMEIA) en collaboration avec la Misahel et la Cedeao, a organisé aujourd’hui à Bamako une rencontre débats sur les reformes de l’Union africaine.

 

Pour célébrer le 55e anniversaire de l’OUA devenue l’UA en 2002, le Mali a fait œuvre utile. Le MMEIA, fidèle à la tradition, organise depuis ce matin dans un hôtel de Bamako, une rencontre d’échange sur les reformes actuellement en cours à l’UA. Les débats s’articulent autour des thèmes comme les axes prioritaires de la réforme, la zone de libre-échange continentale (ZLEC), etc. Les débats visent à partager avec les cadres et la jeunesse africaine le but des reformes et leurs impacts sur la vie de l’organisation.

Selon le MMEIA, Dr Abdramane Sylla il s’agit de faire l’état des lieux des reformes engagées pour améliorer la gouvernance de l’Union, rationaliser son champ d’action et renforcer son autonomie financière. En plus, ajoute-t-il, il sera question de débattre de certains chantiers emblématiques dont la ZLEC, lancée en mars dernier à Kigali.

Le chef de la Misahel, Pierre Buyoya a rappelé la date de la création de l’Organisation de l’unité africaine le 25 mai 1963 à Addis Abèba, devenue en 2002 l’UA. « C’était une organisation chargée de promouvoir l’unité et la solidarité des pays et des peuples africains. Sa contribution majeure a été la libéralisation du continent du colonialisme et d’autres réalités. La création de l’Union africaine a marqué une nouvelle étape dans la vie de l’organisation, où la priorité a été donnée au développement et à l’intégration sur le continent. C’était ça la vision des chefs d’Etats africains », a-t-il expliqué. En tant que conférencier, M. Buyoya a salué les efforts du gouvernement malien dans la promotion de l’intégration africaine. « La présence du ministre à l’ouverture est une parfaite illustration de cet engagement du Mali », a-t-il précisé.

Le menu de la Semaine sera riche en activités. En plus de la traditionnelle célébration de la journée de l’Intégration prévue demain 25 mai 2018 à la Tour d’Afrique de Bamako, une conférence aura lieu samedi à l’Ecole de maintien de la paix Alioun Blondin Bèye (EMP-ABB).

La cérémonie de lancement, présidée par le ministre Dr Abdramane Sylla, a enregistré la présence de certains représentants diplomatiques et d’autres partenaires au développement engagés sur le continent.

Hamissa Konaté et Souleymane Agaly

30minutes.net

24 mai 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

evenements

mai 2018
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031