(Communiqué) Le Secrétaire général se félicite de la signature d’un accord politique entre le Gouvernement et les partis d’opposition le 2 mai à Bamako, qui a été suivi hier par la formation d’un cabinet inclusif.

Le Secrétaire général félicite le Président Ibrahim Boubacar Keïta pour son leadership dans le cadre des consultations qui ont abouti à un accord politique et à un engagement renouvelé à mettre en œuvre l’accord de paix de 2015. Il félicite également les partis d’opposition pour leur contribution constructive à cet égard.

Le Secrétaire général exhorte toutes les parties prenantes maliennes, y compris les parties signataires de l’accord de 2015, à redoubler leurs efforts en vue de relever les défis auxquels leur pays est confronté par la mise en œuvre intégrale de l’accord, notamment par l’achèvement du processus de révision de la constitution.

Le Secrétaire général réitère l’engagement des Nations Unies à continuer à soutenir le peuple et le Gouvernement du Mali dans leur quête de paix et de stabilité.

Déclaration attribuable au porte-parole du Secrétaire général sur le Mali

New York, le 6 mai 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît