Lors de sa première visite régionale dans plusieurs pays en Afrique de l’Ouest, le général Stephen Townsend, commandant du Commandement des États-Unis pour l’Afrique (Africom), s’est rendu au Mali le 16 septembre 2019. Cette visite a été l’occasion de rencontrer les dirigeants maliens et de discuter de l’évolution de la situation sécuritaire au Mali et au Sahel.

L’ambassadeur des États-Unis, Dennis B. Hankins, et une délégation de hauts responsables de l’armée américaine ont accompagné le commandant pour rencontrer le président Ibrahim Boubacar Keïta afin de discuter de la lutte contre le terrorisme, du leadership régional et de la coopération sécuritaire entre les États-Unis et le Mali.

Au cours de sa visite, le général Townsend et sa délégation ont également rencontré des responsables militaires maliens et des partenaires internationaux, y compris des dirigeants du G5 Sahel. Le général Townsend a rappelé l’intérêt de l’armée américaine de renforcer les institutions de défense afin d’aider les forces maliennes à booster leurs capacités en matière de protection et de sécurité de la population.

pub

« La situation sécuritaire au Sahel préoccupe clairement les États-Unis. Le Commandement des États-Unis pour l’Afrique continuera de soutenir les efforts internationaux visant à réduire la capacité des organisations extrémistes violentes à mener des attaques violentes au Mali, ainsi que ceux visant à perturber et à neutraliser leurs réseaux », a déclaré le général Townsend. « Nous croyons fermement en notre partenariat et espérons renforcer notre coopération pour aider le Mali à apporter la sécurité et la stabilité à ses citoyens et à la région ».

(source ambassade des USA)

pub

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît