La compagnie minière Kodal Minerals a annoncé en fin de semaine dernière qu’elle a terminé et déposé une étude d’impact environnemental et social (Esia) pour son projet de lithium Bougouni, au Mali. La soumission formelle de l’Esia aux autorités maliennes représente la première étape critique dans le processus d’obtention d’un permis d’exploitation minière.

L’étude comprend un examen et une évaluation d’ensemble du projet, ainsi que des études environnementales de base spécialisées.

« Le soutien continue que nous avons reçu du gouvernement malien et de la communauté locale a été très encourageant et démontre l’intérêt considérable porté au développement de notre projet« , a déclaré Bernard Aylward, PDG de la compagnie.

Si le gouvernement malien valide l’Esia, Kodal pourra déposer une demande de permis d’exploitation minière pour le projet. Pour cela, il faudra qu’elle termine l’étude de faisabilité qui évalue la faisabilité technique et économique de l’exploitation du gisement.

Le projet Bougouni contient 21,3 millions de tonnes titrant 1,11 % de lithium.

Agence Ecofin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît