A compter du 19 août 2019, le ministère des Transports et de la Mobilité urbaine en partenariat avec la mairie du district, lance une mesure de circulation alternée du lundi au vendredi, de 07h à 09h et de 16h à 19h sur certaines artères principales de la capitale.

Cette mesure vient en application des résolutions des journées de réflexion sur la mobilité dans le district de Bamako et environs, tenues du 11 au 25 juillet 2019.

Ainsi, l’Avenue Al Qoods sur la route de Koulikoro, le tronçon allant du Carrefour route 3e Pont-route de Koulikoro au carrefour du grand hôtel, le tronçon allant du carrefour Hôpital Gabriel Touré au carrefour Sodouf sont parmis les artères concernées, avec des horaires différents.

pub

Sur l’Avenue de l’OUA, le dispositif actuel qui transforme la voie en sens unique de 7h à 9h et de 16h à 19h est maintenu.

Sur l’Avenue de la Cedeao, de 07h à 09h, sens interdit du carrefour du jardin « des mariés » à la pharmacie du 2e pont, de 07h à 09h : fermeture de l’accès à l’avenue Cedeao à partir de la voie passant devant le centre de santé de référence de la Commune V et de 16h à 19h, il y a le maintien de ce dispositif. 

L’Avenue Cheick Zayed : mise en sens unique de 07h à 09h du tronçon allant du Monument « Éléphant » au monument « Hippopotame », mise en sens unique de 16h à 19h : tronçon allant du monument « Hippopotame au monument  « Éléphant ».

L’avenue Martin Luther King : mise en sens unique de 07h à 09h du tronçon allant du carrefour du marché de Torokorobougou à l’Echangeur du « Quartier Mali », mise en sens unique de 16h à 19h : du tronçon allant de l’échangeur du « Quartier Mali » au carrefour du marché de Torokorobougou.

Par ailleurs, la voie « Tour de l’Afrique-Niamana » ne connaitra aucun changement. Des trajets de retour les plus convenables possibles, ont été déjà identifiés pour les usagers affectés par ces mesures, a expliqué Ousmane Maïga, Conseiller technique du ministère des Transports.

« Ces mesures sont transitaires, le temps de définir un système performant de transports publics », a promis le ministre.

Pour sa part, le Commandant de la compagnie de circulation routière a rappelé que ce projet a été longtemps initié, réfléchi, analysé et arrêté.

Ibrahima Ndiaye

pub

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît