Lors de sa récente visite au Mali, le chef de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR),  Filippo Grandi s’est rendu à Gao  où il a rencontré des réfugiés du Burkina Faso et du Niger.

Plus de 5.000 personnes sont arrivées du Burkina Faso voisin au cours des derniers mois. Elles sont originaires de villes frontalières où des affrontements opposent l’armée aux rebelles.

M.Grandi a aussi rencontré des réfugiés récemment arrivés du Niger. Ils ont fui les villes frontalières pour échapper au conflit entre les opposants islamistes et les forces de sécurité. Les combattants ont attaqué les habitants et affirmé qu’ils avaient donné des informations sur leurs déplacements aux forces de sécurité. Plus de 1.000 personnes ont pris la fuite.

pub

L’Indicateur du renouveau du 27 juin 2018

 

pub

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît