Distributeur agréé d’images au Mali, l’opérateur Canal+ brille de plus en plus par la médiocrité de ses services. En effet, les abonnés sont souvent privés d’images, même si leur abonnement n’est pas arrivé à expiration. 

«Ce programme n’est pas accessible dans votre zone de résidence». C’est par ce message laconique que la société informe généralement ses clients pour les priver des programmes auxquels ils ont droit. Les abonnés courageux  qui appellent le service client restent toujours sur leur faim car, les agents de Canal+ n’arrivent pas à les convaincre. «Je comprends parfaitement votre préoccupation. Mais nous allons y veiller », répond un opérateur  de Canal+ Afrique contacté par nos soins. Et lorsque nous insistons, l’opérateur du jour nous dit : «Je comprends bien. Je suis navré !».

Face à cette situation, des abonnés ne cachent plus leur colère. «Canal+ suce le sang des pauvres Maliens dans une concurrence déloyale face aux distributeurs locaux dans chaque pays d’Afrique francophone», charge Mohamad Traoré.

La situation est devenue d’autant plus insupportable que de nombreux clients trouvent que le comportement de cette boîte à images n’est ni moins ni plus que de l’«escroquerie» ou de l’«arnaque». Les plus radicaux menacent même d’aller voir chez d’autres sociétés de distribution d’images. C’est pourquoi, il y a de moins en moins d’abonnements chez Canal+. Le marché des décodeurs n’attire les quelques nouveaux abonnés que lorsque l’opérateur procède à une vente promotionnelle.

A suivre…

Zan Diarra

Soleil Hebdo du jeudi 17 janvier 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît