La guerre des camps fait rage à la Commission électorale nationale indépendante (Céni).  Jeudi dernier, celui qui se présente comme le nouveau le président, Me Issiaka Sanogo, a animé uneconférence de presse pour dévoiler la liste des membres de son bureau. Tout aulong de la  rencontre, il a chargé le président Amadou Bah à qui il est reproché un manquement dans la gestion des fonds alloués à la Commission. La branche dissidente évoque des dépenses injustifiées, des retards de salaires au niveau de certains des démembrements de la Céni, l’achat des véhicules, entre autres.

A la lecture des récriminations du camp de Me Sanogo, la gestion du président Bah et son questeur est désastreuse. Sollicité par plusieurs médias pour se prononcer sur la question, Amadou Bah s’est exprimé rarement sur la question. Des interventions dans lesquelles, il a dénoncé la méthode et les agissements des frondeurs. Pour le grand déballage, Amadou Bah a décidé de rencontrer la presse, aujourd’hui. Une intervention très attendue pour connaître sa part de vérité et les tenants et les aboutissants d’une crise qui a fini par jeter le discrédit sur la Céni.

DAK   

pub

L’Indicateur du renouveau du 01 Novembre 2018

pub

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît