Le village de Nampasso, situé dans le cercle de Bla, région de Ségou, a abrité la 5e édition du Festival traditionnel de Korodougou (Festrako). Cette grande rencontre culturelle a été l’occasion pour l’Association pour le développement du village de Nampasso (ADVN) de remettre la clé d’une ambulance aux Nampassois. Durant trois jours, le chef-lieu de la Commune rurale de Korodougou a vibré au rythme du Tam-Tam, des tambours, de la danse des masques, des marionnettes et des prestations théâtrales.

Initié par l’ADVN, le Festrako est une rencontre annuelle ayant pour objectif principal de permettre à la population de Korodougou de consolider les liens sociaux et de booster le développement à travers la promotion de la paix et la culture.

Cette 5e édition a été l’occasion pour l’ADVN d’équiper le CSRF de Nampasso d’une ambulance et d’envisager le bitumage de la route reliant Nampasso à la route Bla-Sévaré. En plus de son côté festif, le Festrako fait la promotion des bons élèves à travers une remise de prix pour les 3 premiers de chaque classe.

Comme à l’accoutumée, cette année, la commission d‘organisation a pu réussir la mobilisation. Au menu, il y a eu la promotion des valeurs ancestrales comme la lutte traditionnelle, la danse des masques et des marionnettes. Aussi, le festival a offert l’opportunité aux ressortissants de la commune de se retrouver et de célébrer dans la communion le 22 Septembre. L’un des temps forts des trois jours a été la prestation des artistes locaux et le passage des chasseurs traditionnels. Bref, tous les ingrédients étaient réunis pour assurer une fête mémorable.

Le maire, le président de l’ADVN et M. Maiga, un ami de Korodougou.

Youssouf Malick Coulibaly, président de l’ADVN, explique que le Festrako se veut aussi un espace d’entre-aide. « Chaque année, tous les enfants de Korodougou se réunissent a Nampasso pour célébrer ces trois jours et le don de cette ambulance n’est que le début d’un long processus de développement. D’ici l’année prochaine, l’ADVN promet de goudronner la route de Nampasso menant à la route principale. Notre ambition est de faire connaître Korodougou partout au Mali. C’est loin d’être une utopie, nous réussirons ce pari d’ici quelques années», promet le président l’ADVN.

Le maire de la Commune rurale de Korodougou, Salif Coulibaly, a salué et remercié l’ensemble des participants au festival, les organisateurs et les artistes.

La cérémonie a enregistré la participation de plusieurs personnalités de la région de Ségou dont le 1er adjoint du préfet de Bla, la directrice du Cap de Bla et les maires des villages de Korodougou.

La Commune rurale de Korodougou, située à 400 km de Bamako, réunit 11 villages qui sont Nampasso, Safolo, Dogonikoroni, Tèrèmèsso, Damarkalà, Nioro, Sangoulà-bamana, Diakoro, Dengnésso, Kotiala-Kamakala et Kotiala-Sobala.

Hamady Sow

(stagiaire)

30minutes.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît