Le mardi 11 janvier a eu lieu, à Koutiala, le lancement des travaux de la 3e édition du festival de brassage culturel et artistique de Koutiala (FECAK). Pour donner le ton à ce grand évènement de promotion et de brassage culturelle et artistique de Koutiala, le promoteur du FECAK était en compagnie des autorités administratives et coutumières de la région de Koutiala. Ce festival est un réel rendez-vous entre la cohésion nationale et le brassage culturel et artistique. Le thème retenu pour cette 3e édition est : « le rôle et place des autorités traditionnelles dans la consolidation de la paix et de la cohésion nationale ». 

Cette troisième édition vient à point nommé, car le Mali travers pour le moment une période de panique et de stresse élevé. Cette année le festival de brassage culturel et artistique de Koutiala ne sera pas seulement un lieu de festivité et d’amusement, il servira aussi à détendre l’atmosphère et à promouvoir les valeurs culturelle, touristique, artistique et socioéconomique de la toute nouvelle région, Koutiala.

Activité de lancement des travaux du FECAK 2022

Adama Konaté, le promoteur du FECAK, fait savoir que l’objectif du festival est de valoriser la culture de Koutiala et de montré au monde la diversité culturelle et artistique qui existent dans la zone. ‘’En plus de son côté culturel et artistique, le FECAK est aussi un grand facteur de développement, car il permet à la population locale de gagner plus de revenus et ça permet la création de beau nombre d’infrastructure et d’usine’’ explique M. Konaté.

Le FECAK aura lieu du 21 au 27 février dans la capitale de l’or blanc, Koutiala et le choix du thème retenu n’a pas été un coup de tête. Il a été minutieusement choisi pour sa pertinence et rendre l’appareil aux autorités de la Transition, qui ont été reconnaissance envers les légitimités traditionnelles en décrétant le 11 novembre comme Journée nationale des légitimités traditionnelles et religieuses pour consolider la paix dans le cœur des Maliens et la sauvegarde de nos us et coutumes.

Durant toute une semaine, Koutiala vibrera aux rythmes de l’ambiance, de la cohésion et de l’entente, car sera réuni dans la région de Koutiala d’homme et de femme divers horizons et de différentes culture.

Cette année en plus du concerts géants, des prestation des troupes traditionnelles (Balafon Sénoufo et Minianka, le Zagré, le Bolo, le Niogo, les masques Dogons, les musiques et danses traditionnelles Peuhl, Bobo et Touareg), du défilé de mode, du foire artisanale et agricole de Koutiala, il y aura aussi au programme des colloques, une visites touristique et une compétition de Football (coupe FECAK).

Hamady Sow (Envoyé spécial à Koutiala

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît