Pour promouvoir et faciliter l’accès à une école saine à tous les enfants du Mali, l’Association Talem vient de rénover un bloc de trois salles de classe à l’école de Dioumazana Communautaire 1.  But : offrir une atmosphère conviviale et propice aux études aux enfants du quartier.

Au Mali, beaucoup d’écoles manquent encore d’infrastructures saines, propres et bien équipées. Pour offrir un cadre d’études favorables à tous les enfants du pays, l’Association Tous à l’école au Mali (Talem) multiplie les actions pour rénover et équiper les écoles maliennes.

Dans cette optique Talem vient de donner un coup d’éclat à un bloc de trois salles de classe à Dioumazana. Cette initiative, saluée par les responsables de cette école communautaire, a été entièrement financée par le Rotary Club de Saint Germain-en-Laye, en France, mais aussi grâce à l’engagement des membres de Talem. 

A lire: [MALI] école : Talem étend ses actions dans la région de Kayes

Les salles rénovées, dont la remise officielle des clés aura bientôt lieu, répondent désormais aux normes internationales. Tout a été refait, de la toiture aux plafonds en passant par la peinture et les tables bancs. Un espace vert a également été aménagé devant le bloc. 

Mme Brunin Niamé Fatoumata Diané, fondatrice et présidente de l’association Talem

Mme Brunin Niamé Fatoumata Diané, fondatrice et présidente de l’association Talem, salue déjà le partenariat fécond et la confiance entre son association et le Rotary Club de Saint Germain-en-Laye. Elle félicite également l’engagement des représentants de l’Association au Mali qui, affirme-t-elle, n’ont ménagé aucun effort pour la réalisation de ce projet.

D’autres initiatives sont en cours pour soutenir les efforts des parents d’élèves et des écoles maliennes dans la formation et l’éducation des enfants. 

Abdoul K. Konaté

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît