L’ex-Premier ministre Moussa Mara, lors d’une de ses sorties médiatiques, s’est exprimé sur son « vraisemblable implication » dans l’affaire dite d’achat de l’avion présidentiel. Selon lui, l’ancien Président IBK a parlé de 18 milliards et demi de F CFA comme prix de l’avion et lui, 20 milliards comme coût. « Il y a eu une légère différence que certains en ont fait un problème », dit-il.

Le Président IBK, dans une interview dans Jeune Afrique avait révélé que l’avion présidentiel a été acheté à 18 milliards et demi, tandis que son Premier ministre d’alors Moussa Mara, avait dit devant l’Assemblée nationale que l’avion a couté 20 milliards de F CFA. A en croire M. Mara, 18 milliards et demi, c’est ce que le propriétaire de l’avion a reçu. Après l’avoir acheté, l’avion était basé en Californie durant trois mois. « Nous avons payé les frais de parking, nous avons immatriculé l’avion et ensuite nous l’avons transporté jusqu’à Bamako », a-t-il déclaré dans une courte vidéo.

« Tous ces frais nous ont coûté un milliard et demi, alors un milliard et demi plus 18 milliards et demi ça fait les 20 milliards », affirme-t-il. Nonobstant, Moussa Mara rappelle que lorsque l’avion a été acheté, il n’était pas encore Premier ministre. Son seul problème est que l’avion est arrivé le lendemain de sa nomination à ce poste, « donc il est tombé dedans ». « L’avion est arrivé en même temps que moi et voilà», dit-il. Face à la question des députés à l’Assemblée nationale, l’ex-chef du gouvernement était obligé en tant que Premier ministre, de donner les informations que les services lui ont données. Cependant, il déplore d’avoir le plus subi dans cette affaire. « Même IBK lui-même s’est caché derrière moi au moment où j’étais sous le feu des critiques », a-t-il conclu.

Ibrahima Ndiaye

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît