Selon plusieurs sources, le camp militaire Soundjata de Kati et le camp de garde de N’tomikorobougou ont été depuis tôt ce matin secoué par les militaires. Plusieurs coups de feux ont été tirés à destination inconnu, selon certaines sources les tirs ont été déclenchés par un colonel au camp militaire de Kati. Très vite d’autres militaires ont rejoint le colonel dans la mutinerie. Pour l’instant, les raisons de cette agitation restent inconnu. 

Sokona Varma (stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît