Dan Nan Ambassagou, milice d’auto défense Dan nan ambassagou au pays dogon ne se connait pas dans la convention signée entre une trentaine de chefs de villages Peulhs et Dogons dans le cercle de Koro à Sevaré. La milice armée dit ne pas être impliquée dans l’initiative du centre de dialogue humanitaire.

Dans un communiqué signé par le chef d’Etat-major du mouvement d’auto défense Dan nan ambassagou au pays dogon, Youssouf Toloba, Dan Nan ambassagou affirme avoir appris avec surprise la cérémonie de signature de convention de cessez-le-feu entre les communautés dogon et peulh dans le cercle de Koro à Sévaré. Dans cette initiative du centre de dialogue humanitaire, « la milice Dan Nan ambassagou n’est impliquée ni de près ni de loin et ne se reconnait pas dans cette dynamique ».

Par ailleurs, Dan Nan ambassagou rappelle qu’elle est toujours dans la logique de sécuriser les populations et leurs biens dans tout le pays dogon.

pub

Pour la circonstance, la milice armée invite les signataires de cette convention au nom du mouvement de se désengager sans délai.

Bréhima Sogoba   

L’Indicateur du renouveau du 31 août 2018 

pub

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaires s'il vous plaît
Votre Nom s'il vous plaît